La petite histoire : 1998

 

D'AVOIR 20 ANS À TOPOR EN PASSANT PAR GIONO ET GAINSBARRE

Dirigée par Grégoire Korganow et coéditée avec la Fondation Charles-Leopold Mayer, la nouvelle collection Avoir 20 ans explore les différents visages de la jeunesse du monde à travers le double regard de la photographie et d'un texte de référence. Les deux premiers titres (Kiss cubainAvoir 20 ans à La Havane – photographies du directeur de la collection, avec une reproduction ci-contre d'un tendre baiser au milieu d'un champ de cannes à sucre, avec un texte de Jean Springer – et Avoir 20 ans à Moscou – du photographe russe Igor Moukhin, texte de Guylaine Saffrais) positionnent d'emblée ces ouvrages parmi les classiques de la photographie et ils bénéficient très vite d'une excellente notoriété. Pollen (le très beau Quelques heures, quelques hivers ou Ahmad Kaddour illustre avec modernité des textes des grands chefs indiens et Le Silence de l'étoile de Corinne Pasqua et du calligraphe Frank Lalou) et Grand Pollen (La Branche du prunier où un maître de la calligraphie japonaise Sôryû Uésugi illustre merveilleusement le classique Dit du Genji et Dans l'odeur des collines avec des textes rares ou inédits de Jean Giono illustrés par Roger Druet) poursuivent leur développement. 1998 sera une année musicale avec trois parutions très différentes. Dans la collection Pop Rock, le musicien Géant Vert – le plus grand auteur d'Alternatives (2,02 m) –, à la plume acide et gentiment vacharde, retrace l'histoire tumultueuse du groupe punk Les Sex Pistols. Au moins aussi dansant, Twist Again de Michel Gosselin qui revient sur 40 ans de danses à travers musiques et chansons à succès ; de la bamba à la macarena en passant par le twist, la disco, la lambada, le tamouré, le sirtaki, le madison, la bossa-nova, le pogo sans oublier l'impayable et ringardissime danse des canards. En bonus, pour la seule fois de notre histoire, un CD regroupant les plus grands succès présentés dans le livre. Un peu en marge, Rue Gainsbourg de Jean-Claude Maillard : celui-ci a photographié le mur de la maison du célèbre chanteur qui s'est recouvert, année après année, de messages, graffitis, déclarations d'amour de fans rendant hommage à leur idole. « Mon livre d'or, p'tit gars… » disait Serge Gainsbourg. Autre personnalité “dérangeante” : Roland Topor. En collaboration avec Laurent Gervereau, le génial artiste avait préparé, quelques mois avant sa mort, un dictionnaire de son œuvre : une exploration des créations de celui qui était tout à la fois dessinateur, écrivain, peintre, décorateur, chansonnier, réalisateur, acteur photographe… Le titre sera rapidement épuisé, mais connaîtra une deuxième jeunesse en 2005 avec (presque)tout Topor.

=> Voir nos archives de l'année 1998


 

 < 1997 
 La petite histoire 
 1999 > 
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits