>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES ARCHIVES - 2007-03
 
actu : presse

La presse dit du bien de
“Quelques fleurs du mal”

Mis en ligne le 30/03/07 | #
 

Quelques fleurs du Mal Dans leurs numéros du 17 mars 2007, Le Dauphiné et Le Progrès consacrent une longue analyse au dernier titre de notre collection Grand Pollen : « Deux ans d'un travail long et minutieux. C'est le temps qu'il a fallu à la calligraphe thoirysienne Sophie Verbeek pour réaliser Quelques fleurs du mal. Elle explique : “J'ai tout de suite été touchée par son authenticité, sa vérité, son côté mystique. Je me suis nourrie de cette poésie pendant plusieurs mois.” Ainsi, les lecteurs de “Une Charogne” pourront presque sentir cette “pourriture” et entendre “les mouches” bourdonner “sur ce ventre putride” grâce à la plume de la calligraphe qui trace, cette fois, des mots illisibles "pour créer une émotion”, pour évoquer les entrailles constellées d'insectes. “Mais je ne suis pas obsédée par l'affreux”, s'empresse de préciser Sophie Verbeek. Des pages beaucoup plus colorées s'intercallent, avec des œuvres composées de bois, de papiers frottés, de dorures, d'aquarelle. »
Letterniews, deuxième trimestre 2007, relève : « L'originalité de cette nouvelle version réside dans l'approche calligraphique de l'illustration. En résulte quelques 42 calligraphies d'une forte puissance évocatrice accompagnant les 36 poèmes choisis par Sophie Verbeek “de manière instinctive et viscérale.” »
Le bimestriel Mémoire des Arts (mars-avril 2007) conclut : « Sophie Verbeek, l'auteur des calligraphies, fait le choix des poèmes de Charles Baudelaire à l'occasion des 150 ans de la parution des Fleurs du Mal. Elle s'est longtemps imprégnée de la lecture de ce recueil baudelairien. Une approche voluptueuse et personnelle. »


actu : presse

L'amour médecin

Mis en ligne le 19/03/07 | #
 

Ce que j'aime en toi Le 14 février 2007, Le Quotidien du Médecin a eu un coup de cœur pour le dernier ouvrage des Carnettistes tribulants : « Très original en même temps que sentimental, Ce que j'aime en toi est une œuvre collective qu nous invite à la découverte de l'être aimé. Douze membres des Carnettistes tribulants (des artistes venus d'horizons divers et tous réunis par leur goût des tribulations à travers le monde, qui avaient déjà réalisé Banlieue nomade) ont réalisé chacun un carnet de voyage en intimité, pour dire à l'autre ce qu'il aime en lui. Les portraits et histoires se succèdent dans les techniques et styles – photos, aquarelles, collages – propres à chaque auteur, qui dévoile ainsi la part intime de sa vie avec une liberté totale. Des déclarations d'amour que chaque Valentin er chaque Valentine aimerait faire. » L'article est agrémenté par l'illustration ci-contre de Fred Déthier, extraite du livre.


actu : presse

Sounya séduit “Zen Attitude”

Mis en ligne le 15/03/07 | #
 

Sounya

La jolie revue bimestrielle Zen Attitude (mars-avril 2007) a beaucoup apprécié le récent ouvrage de Sounya Planes : « Pictogrammes ? Idéogrammes ? Calligraphies ? Les traces et signes de Sounya Planes échappent à toute définition mais s’inscrivent, tout en le prolongeant, dans le long cheminement de l’écriture, du dessin à la lettre. Expressions spontanées de son état psychique, ces traces sont la manifestation concrète d’un instant de son existence. Employant les matériaux habituels de l’artiste oriental – encre de Chine, ou peinture à l’eau –, le travail de Sounya reste inséparable d’un questionnement sur la nature et l’homme. Traces et Signes est le témoin de sa réflexion. Regroupant près de soixante œuvres plastiques, ce recueil s’accompagne d’une cinquantaine de textes autographes. “Tout ce que j’écris... ce sont les soupirs errants ici et là partout.” L’artiste donne ici en partage ses émotions et ses visions fugitives. Ces traces et ces signes, uniques et inimitables, portent un sens précis. “Je trace pour que cela devienne un signe, pour que la trace ne craigne le vide. Qu’elle anime les signes de l’être.” Sounya Whang-Planes, d’origine sud-coréenne, est la fille d’un peintre calligraphe. Après avoir été professeur d’arts graphiques à Séoul, jusqu’en 1994, elle vient s’installer à Paris pour poursuivre des études dans le domaine de l’art-thérapie et de la psychopédagogie. Son travail graphique est exposé régulièrement aussi bien à Paris que dans sa région d’adoption, l’Auvergne. »


actu : presse

Quand la calligraphie se mêle à la poésie

Mis en ligne le 13/03/07 | #
 

C’est sous ce titre commun que le 5 mars 2007, les quotidiens régionaux Le Dauphiné et Le Progrès ont parlé de notre dernier titre de la collection Grand Pollen : «La calligraphe thoirysienne Sophie Verbeek vient de publier Quelques fleurs du mal. Elle met en scène des poèmes de Baudelaire : “Sans retenue, j’ai fait corps avec cette poésie voluptueuse où le pouvoir des mots fut pour moi un terreau de recherche. Calligraphié d’une façon lisible ou illisible, j’ai voulu créer un univers graphique semé de sensualité, où le rêve, la couleur et l’angoisse se côtoient.”. A découvrir aux éditions Alternatives. »


 
archives - PRESSE :
> 2017 : nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - juin - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - fév. - janv.
> 2008 : oct. - mai - avril - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits