>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES DERNIERS
 
actu : divers

“Figures de graffeuses” : « Toutes,
elles illuminent les villes, donc nos vies »

Mis en ligne le 27/11/20 | #
 

                    

C'est la conclusion de l'article que le blog Danactu Résistance consacre au livre d'Élise Clerc et d'Audrey Derquenne. « Chacune de ces graffeuses a un itinéraire particulier, de belles histoires, où l'esthétique se mêle à la symbolique, via le contestataire. Chaque photographie proposée est datée et localisée, un petit plus. Le graffiti, comme aventure, comme thérapie, comme seconde famille, comme provocation, parfois nocturne. Taguer c'est désobéir pour s'affirmer, comme le dit Jomad. “Désobéir pour s'estimer et estimer les autres.” Toutes, elles illuminent les villes, donc nos vies. Merci à Lady Alézia, Miaoutoo, Nawak, Pearl, Siana, Shiva, Frida, Zoia et les autres, mention particulière pour Baton 75 de Marseille, on adore ses gros chats. »
La totalité de la présentation de Figures de graffeuses est à savourer ici.

Autre référénce à Figures de graffeuses, celle de France 24 lors de l'émission hebdomadaire ActuElles – « le journal de celles qui font l'actualité internationale
et de tous ceux qui font bouger le monde encore largement dominé par les hommes » – présentée par Virginie Herz dans laquelle la grafffeuse Lady K était l'invitée. À apprécier (le livre est présenté à 9'02").

Figures de graffeuses sur France 24


actu : divers

“L'Art du fil” : « la somptuosité de cet univers textile nous subjugue. »
(“Elle décoration”)

Mis en ligne le 27/11/20 | #
 

Très belle présentation de L'Art  du fil par le journaliste Philippe Trétiack dans le mensuel du mois de décembre Elle décoration :
« Du linceul éternellement tissé par Pénélope aux sculptures provocatrices de Joana Vasconcelos, l'art du fil apparaît comme une discipline féminine par essence. Pourtant, c'est à Jean Lurçat que l'on doit, en 1962,
son retour en grâce avec ses tapisseries. Depuis, les artistes se sont emparés de cet élément minimal pour le tisser à toutes les sauces. Les 80 créateurs, le plus souvent des créatrices, mis en lumière dans ce livre,
le démontrent. Loin du tricot des grands-mères, plus proches des arts vernaculaires et des élucubrations hippies, tous célèbrent le monde en le nouant et le dénouant. De fil en aiguille, de sculpture en décor, la somptuosité de cet univers textile nous subjugue. Paradoxe et magie du fil : plus il est ténu, plus il nous tient. Rien ne lui échappe, de la grande dimension à l'hypnose minimaliste, du foisonnement de couleurs à la vibration d'un cil...
»

 


actu : divers

La librairie du Tramway, Lyon : “Le Tour de France des maisons écologiques”
« est un petit bijou »

Mis en ligne le 24/11/20 | #
 

Super présentation sur Facebook du Tour de France des maisons écologiques par la librairie du Tramway, 92 rue du Moncey dans le troisième arrondissement de Lyon : appréciez en cliquant ici !

Librairie du Tramway


actu : divers

France Inter : l'auteur de “Abandoned Places” est le « Rambo de l'urbex »

Mis en ligne le 23/11/20 | #
 

Abandoned Places sur France Inter

Sur France Inter, Christophe Bourseiller est tombé sous le charme du livre de Henk van Rensbergen – dont il adore visiblement le nom mais qu'il prononce à l'allemande alors que notre auteur est belge –, lors de sa chronique Urbex, les aventuriers des ruines du 15 novembre diffusée pendant l'émission Le 6/9 du week-end présentée par Éric Delvaux. Il cite deux passage de Abandoned Places écrite par celui qui aime « découvrir des ruines admirables [...], le Rambo de l'urbex [...] qui médite dans le silence des ruines [et fait] des photos magnifiques. ». Écoutez intégralement sa chronique drôlatique ici.

Autre référence pour l'ouvrage, celle du magazine photo Chasseur d'images (mensuel de décembre) :

                                              Abandoned places Chasseur d'images


actu : divers

“L'Art du fil” sous toutes les coutures

Mis en ligne le 23/11/20 | #
 

          Fait main tricot hiver 2020/2021         Burda easy nov dec 2020

Deux revues sont sensibles à L'Art du fil :

 Fait main tricot (trimestriel de l'hiver) : « Documentaliste au musée d’Orsay puis conservatrice au musée de l’Orangerie à Paris, l'auteure présente ici l'œuvre de 80 artistes internationaux triés sur le volet qui déclinent le fil sous toutes ses coutures ! Une véritable œuvre d'art qui se déploie sur divers objets, tous plus étonnants les uns que les autres : photos et céramiques brodées, sculptures arachnéennes ou tapisseries totems... Qu’il soit de coton, de nylon, de laine ou de fer, cousu, tordu, tressé ou crocheté, le fil se prête à tous types de création grâce à l'ingéniosité des créateurs via des techniques traditionnelles ou en en inventant de nouvelles. »
Le même article écrit par Philomène Nwall-Galen a été repris par le petit frère du trimestriel, le mensuel de décembre de Fait main pas à pas.

– Autre magazine de couture, le bimestriel Burda easy ((novembre/décembre) :
« Une sélection de 80 artistes internationaux qui déclinent le fil sous toutes ses coutures ! Photos et céramiques brodées, sculptures arachnéennes ou tapisseries totems... le fil ne cesse d'inspirer les artistes contemporains d’ici et d'ailleurs. »


actu : divers

Trois références pour “Cuisine vapeur végétarienne” : “Télérama”, “Pleine vie”
et “Prima”

Mis en ligne le 16/11/20 | #
 

Cuisine vapeur végétarienne est conseillé par :

                     

Télérama (14/20 novembre) dans lequel Estérelle Paynay consacre sa rubrique à trois livres sur la cuisson vapeur, et bien entendu à celui de Félicie Toczé :
« À TOUTE VAPEUR ! Puisque la température de ce hamman alimentaire n'excède pas 100 degrés, vitamines et nutriments sont préservés, la délicatesse des goûts, soulignée et les textures, conservées. Aux marinades, sauces et accompagnements d'intervenir pour les renforcer... On peut même l'utiliser pour le dessert, puisqu'elle cuit sans caraméliser tout en conservant une mœlleux inégalé. Cheesecake, flan, marbré au chocolat, s'ils n'ont pas de croûte sont bien plus aériens que leur version au four. Et pas besoin d'investir beaucoup : marguerite métallique ou cuit-vapeur asiatique en bambou suffisent pour démarrer, avant que ne se forme un nuage de buée... » 

Marie-Laure Grézaud dans le mensuel de décembre Pleine vie : « J’ADOPTE LA CUISINE VAPEUR. Saine car peu grasse, la vapeur douce, à basse température, n'altère pas les aliments (plus de vitamines et moins de polluants). Longtemps perçues comme tristes et sans saveur, on trouve désormais des recettes gourmandes. » ;

– et un autre mensuel du même mois, Prima :

           Cuisine vapeur dans Prima


 
archives :
> 2020 : nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2019 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2018 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2017 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2008 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov. - oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits