>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES DERNIERS
 
actu : aucun

”La Vannerie dans tous ses états”
et "L'Aromathérapie pour les petits”,
livres remarquables pour “L'Écologiste”

Mis en ligne le 06/02/16 | #
 

L'ECOLOGISTE LOGO Dans une rubrique intitulée "livres remarquables”, le trimestriel (janvier/février/mars 2016) L'Écologiste a retenu : 

La Vannerie dans tous ses états : « Un éventail de techniques varié pour réaliser des objets utiles et décoratifs en apprenant à tresser des fibres naturelles et de récupération avec un descriptif des étapes en photos très clair. »

L'Aromathérapie pour les petits : « Il est possible de soigner certains troubles et affections par les huiles essentielleset végétales, et les hydrolats, chez l'enfant dès 3 mois. L'auteur naturopathe conseille leur diffusion dans l'air ambiant, dans l'eau du bain, par inhalation, par voie cutanée, mais pas par voie orale avant l'âge de 10 ans. »


actu : aucun

“Ici c'est bon” et “L'Art du pli”,
un bon Caractère

Mis en ligne le 06/02/16 | #
 

Le mensuel Caractère – la revue professionnelle des imprimeurs –  dans son numéro de janvier/février 2016, met en avant deux tittes parus en septembre de l'année dernière : Le Nouvel art du pli et Ici c'est bon :


actu : aucun

Magda Danysz (“Anthologie du street art”)
invitée de Radio Nova

Mis en ligne le 01/02/16 | #
 

Nova Planet logo                 2 h et 1/4 avant la fin du monde logo

 

Le 27 janvier2016, interview sympa, comme d’habitude sur Nova Planet, dans l’émission 2 h et ¼ avant la fin du monde, de l’auteure de {Anthologie du street art=>P} :

C’est à (ré)écouter ici.


actu : aucun

“Les murs révoltés” dans L'Œil de Graffiti Art

Mis en ligne le 31/01/16 | #
 

Les murs révoltés (longuement) chroniqué dans :

– le mensuel de février 2016 de L'Œil, avec le célèbre pochoir de Steve Jobs dans la “jungle” de Calais vu par Banksy (voir ci-dessous), qui écrit sous la signature de Lucien Rieul : « Sur plus de deux cents pages Les Murs révoltés passent en revue une partie du street art engagé en Europe, d'Athènes à Marseille en passant pat Rome et Barcelone. Les auteurs notent que les murs “manifestent comme en Mai 68”, lorsque les graffitis clamaient que “les murs ont la parole”. Ils parlent à présent toutes les langues du monde. Les street artists sont présents sur tous les fronts, ce dont témoigne le découpage thématique du livre : “L’argent roi”, “Le tout-consommer”, “Le trouble des identités”, “La planète en danger », etc. Les œuvres de grands noms de l'art urbain (Miss.Tic, Speedy Graphito, C215) y côtoient celles d’artistes anonymes. Plutôt que les fresques spectaculaires, l’ouvrage privilégie les graffitis, les pochoirs et affiches plus modestes photographiés dans la rue par Yvan Tessier sans souci de mise en scène, comme autant de gestes qui alimentent la protestation et les prises de conscience. Leur caractère documentaire insiste sur l'omniprésence de ces œuvres dans les villes la manière dont elles interagissent avec l'environnement et dont nous devons les regarder. »

                       

– Le trimestriel (numéro 28 de janvier/février/mars) de Graffitti Art analyse  le même ouvrage de la manière suivante : « C’est le postulat du street art en tant qu’art politique et subversif qui est ici mis en question. Plus une image qu’une réalité, Yvan Tessier parle même “d’œuvres qui restent minoritaires au sein du street art”. Et pourtant, Stéphanie Lemoine, auteur de Artivisme paru chez le même éditeur en 2010, développe ce fantasme jusque dans les racines idéologiques présumées du street art. Cette analyse, si elle ne manque pas de pertinence, tente de légitimer un sujet qui l’est peu finalement. Il est évident qu’en place et lieu d’un mouvement politique, nous sommes face à des pratiques individuelles qui peuvent être engagées dans le cadre de certains projets sur des questions politiques ou sociales mais en partie seulement comme l’attestent certains travaux de JR, Mark Jenkins ou C215 (…) »


actu : aucun

L'expo Synergy (Jef Aérosol + Lee Jeffries)
se déplace à Londres

Mis en ligne le 27/01/16 | #
 

Synergy Londres

Dix mois après (voir Jef Aérosol et Lee Jeffries exposent à la galerie Mathgoth), Jef Aérosol – qui a publié chez nous Parcours fléché et VIP - Very Important Pochoirs  et le photographe britannique Lee Jeffries déplacent leur exposition Synergy de Paris à Londres.

French Art Studio
58 Gloucester Road
Londres SW7
Tél. : (0044) 207 584 1821

French Art Studio>
58 Gloucester Road
Londres SW7
Tél. : (0044) 207 584 1821
du 28 janvier au 25 février 2016
ouvert du lundi au samedi de 9:30 à 18:30 

 


actu : aucun

“Ici c'est bon” : « Ce livre est une tuerie »

Mis en ligne le 27/01/16 | #
 

C'est comme ça que débute l'article consacré à Ici c'est bon sur le site Pointypo, avec à une interview très sympa des deux auteurs Clément Criséo et Malou Verlommme.
C'est à lire dans son intégralité ici.

Pointypo Ici c'est bon

 


 
archives :
> 2016 : fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2008 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov. - oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits