>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES ARCHIVES - 2023-11
 
actu : divers

La genèse de “Marseille envahit”
sur le site Marsactu.fr

Mis en ligne le 21/11/23 | #
 

« Il a à peine la trentaine mais vient de publier un livre qui a pour ambition de recenser 20 ans de graffiti marseillais. Recueil monstre d'entretiens et de photos, Marseille envahit avec un "t" vient de sortir chez Gallimard. Son auteur est du cru et offre une plongée dans un milieu à la fois obscur et rayonnant. » C'est ainsi que Marsactu logodébute le foisonnant et passionnant entretien que Théo Defendi, l'auteur de l'ouvrage, a accordé au site phocéen Marsactu.fr fondé en 2010 et racheté cinq ans plus tard par ses journalistes qui ont « fait le choix de renoncer à la publicité et aux subventions des collectivités locales » et qui ne vivent que de l'abonnement de leurs lecteurs.
Extrait : « Le paradoxe, c'est que ce livre est une sorte de bible de près de 400 pages et deux kilos, mais que tous les saints sont sous pseudos. Y compris Théo Defendi.  “En fait, moi, je parle pas dans ce bouquin, la seule chose que j'ai fait, c'est donner la parole aux acteurs, pour qu'ils racontent leurs anecdotes, leurs tranches de vie, leurs expériences, leurs souvenirs”, finit-il par lâcher devant son diabolo. Ainsi, pendant plusieurs années, il a amassé des photos, mené des entretiens, parcouru la ville et tenté de remonter le temps pour retrouver les graf' et leurs auteurs qui ont marqué Marseille. Une façon de donner une postérité à des œuvres par définition éphémères, et la plupart du temps illégales. Un travail de fourmi, d'obstiné, dans un milieu où la défiance est de rigueur. Un milieu, il faut le dire, dans lequel il traîne depuis des années. » Pour lire l'intégralité de la rencontre c'est ici.

                   Marseille envahit Billets de Miss Acacia

Autre présentation du livre, celle du toujours bien informé blog Les billets de Miss Acacia : « Quand on pense à Marseille, on évoque souvent sa bouillabaisse, son vieux port et son accent irrésistiblement chantant. Mais, avez-vous déjà pris le temps d’observer ses murs vibrant d’histoires ? L’empreinte indélébile du graffiti y est partout. Laissez-vous guider par le regard de Théo Defendi.
[...] Il y a deux décennies, l’ouvrage
La France d’en bas dévoilait la face brute du graffiti hexagonal. Aujourd’hui, Marseille envahit, publié aux Éditions Alternatives, se présente comme le prolongement de cette exploration, dévoilant la vibrante métropole du sud.
Depuis le tournant du millénaire, Marseille a évolué, se libérant des stéréotypes pour rayonner en tant que bastion de créativité. Le graffiti, reflet de cette transformation, s’expose fièrement au gré des pages, retraçant l’ardeur des artistes locaux pour leur art et leur ville.
» À lire en cliquant .

                             La Marseillaise 28 octobre 2023             Hebdo d'Occitanie 3 novembre 2023

La presse écrite “papier” n'est pas en reste puisque le quotidien La Marseillaise (28/29 octobre) et sa déclinaison L'hebdomadaire d'Occitanie (3/9 novembre) écrivent : « Envahit avec un T, parce que dans cette somme sur 20 ans de graffitis peints le long des rames de trains, des autoroutes, sur les murs de la cité phocéenne, “Marseille se propage avec sa culture, son parler, sa manière de se comporter, de s’habiller, d'être ”.
Qu’on aime ou qu’on déteste ces signatures graphiques, le travail de l’auteur, Théo Defendi, impose le respect. Au milieu de 2 500 photos, il donne la parole à ceux qui, bombe de peinture à la main, expriment coûte que coûte leur liberté. Les retrouver n’a pas dû être une mince affaire
. »


actu : divers

Nos recettes qui font voyager

Mis en ligne le 13/11/23 | #
 

                  Cuisine d'ailleurs

Depuis que les éditions Alternatives se sont lancées dans les arts culinaires en 2009, il est apparu au fil des ans que notre curiosité pour les « cuisines du monde » ne s’est jamais démentie. Cela a débuté en 2012 avec un truculent titre que nous venons de republier Délices d’Afrique de l’autrice de la série à grand succès Aya de Yopougon Marguerite Abouet. Ses joyeuses recettes sont mises en valeur par les illustrations très colorées de Agnès Maupré dont le dessin ci-dessus est un superbe exemple. L’ouvrage sera vite suivi de Voyage au cœur de la cuisine de rue et de Recettes des 3 sœurs pour globe-trotteurs gourmets. Autre livre sur la « cuisine voyageuse », Cuisin’situ, celui de Caroline Lopez et Anthony Laguerre. La cuisine des hippies en Californie est proposée par Elsa Launay dans son Peace’n’Food. Deux sœurs jumelles avec À la table d’une famille chinoise de Éliane Cheung et À la table d’une famille tamoule de Jody Danasse. L’aliment de base le plus répandu au monde permet à Félicie Toczé et Aurélie Lamour d’offrir 50 recettes végétarienne d’ici et d’ailleurs (Riz). Cinquante autres recettes simples, saines et savoureuses sont à découvrir dans Cuisine healthy du monde entier de Soraya Aouidad et de la photographe Chiara Russo, alors que le fameux couple
« GK » David Frenkiel et Luise Vindahl ont ramené des recettes végétariennes du monde entier fruits de leur multiples voyages à travers la planète qu’ils partagent dans Green Kitchen. Passionnée elle aussi de déplacements lointains et de gastronomie exotique, Chloé Vasselin parcourt les rues de Paris à la recherche des petits restos qui la feront voyager qu’elle fait découvrir dans son Guide du Paris boui-boui joliment illustré par Sarah Velha. Et le tout dernier recueil que nous avons fait paraître dans cette série de recettes venues de tous les horizons s’intitule Cuisine Sans Frontières de l’association grenobloise au titre éponyme avec des photos de Pascale Cholette et des illustrations de Morgan Navarro.


actu : divers

“Cuisine Sans Frontières” :
« une initiative essentielle » (LeMonde.fr),
« un ouvrage qui fait du bien » (“Amina”)

Mis en ligne le 12/11/23 | #
 

Le Monde.fr reprend trois recettes  « pour un dîner aux saveurs d'ailleurs » en présentant Cuisine Sans Frontières : « En 2015 naît à Grenoble l'association Cuisine sans frontières, qui soutient les personnes migrantes et favorise la rencontre des cultures autour des fourneaux. Dans le local-restaurant du quartier Saint-Bruno, des dizaines d'hommes et de femmes originaires d'Albanie, du Cameroun, du Liban, du Maroc ou du Nigeria viennent faire découvrir leurs recettes LeMonde.fr logo traditionnelles, mais aussi progresser en français et se former à un CAP restauration.L'association distribue des repas lors de maraudes, organise des ateliers de cuisine et vend des plats cuisinés à emporter ou façon traiteur. Une initiative essentielle que l'ouvrage Cuisine Sans Frontières (éd. Alternatives, 144 pages, 18 euros) vient mettre en lumière, en publiant une quarantaine de recettes du Maghreb, du Congo, d'Afrique de l'Ouest, du Caucase et d'ailleurs. Un livre de cuisine, certes, mais qui dit aussi la solidarité, les difficultés de l'exil et de l'insertion, et l'espoir retrouvé derrière les fourneaux. » Lire ici l'article dans sa totalité.

Autre référence, celle du mensuel Amina (novembre), « le magazine des femmes africaines et antillaises »  :

                                    CSF dans Amina


archives - DIVERS :
> 2024 : mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2023 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2022 : déc. - oct. - juil. - mai - avril - mars - janv.
> 2021 : oct. - sept. - juil. - mai - mars - janv.
> 2020 : déc. - nov. - oct. - juil. - juin - mai - mars - janv.

> Les archives de tous types depuis 2016

> TOUTES les ACTUALITES et TOUS les ÉVÉNEMENTS
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits