>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES ARCHIVES - 2022-04
 
actu : divers

Longue interview de Yves Frémion dans “Le Soir” pour son “Images interdites”

Mis en ligne le 19/04/22 | #
 

Yves Frémion propose un passionnant entretien avec le journaliste Jean-Claude Vantroyen dans le numéro du 9/10 avril du quotidien belge Le Soir qui a pour titre : « On censure beaucoup plus au XXIe siècle que jamais » introduit ainsi : « La censure, Yves Frémion connaît. II l'étudie depuis plusieurs décennies. Son Images interdites. La censure au XXIe siècle nous fait d'abord Le Soir 9/10 avril 2022sourire, de par la stupidité de la plupart des censures, mais cette Gestapo de l'esprit, comme disait Godard, nous donne vite froid dans le dos. » Lors de l'interveiw on peut lire aussi ceci : 
« Vous ne craignez pas de publier ces images interdites ?
Mais non, ça me fait rigoler. C’est un vrai bonheur. Èvidemment, il n’y aura pas d’édition de mon livre dans les pays dictatoriaux, mais j’adorerais une édition turque ou russe, surtout russe en ce moment, avec la couverture de Poutine en drag queen. Le bouquin est d’ailleurs sorti de l’imprimerie le jour où Poutine a envahi l’Ukraine. J’ai fait courir le bruit qu’il s’agissait d’une vengeance de Poutine contre mon livre, mais ce fait est controversé.
Malgré les menaces, les morts de Charlie-Hebdo et les autres, des artistes continuent à braver la censure.
Oui mais des fois cela a des conséquences tragiques. Je montre les portraits des dessinateurs qui sont morts. Et il y en a énormément en prison, en Chine, au Moyen ou au Proche-Orient. Soit parce que ce sont des dictateurs très virulents, soit à cause de la religion du coin, les religieux sont vraiment épouvantables. Je reconnais cependant que publier certaines images, c’est compliqué pour un directeur de journal, s’il reçoit des menaces. Pas question de le traiter de lâche. Par contre, je montre dans le livre que des rédac’ chefs n’ont pas bronché et que rien ne s’est passé. Moi je suis pour ne jamais céder aux menaces. Mais je reconnais que tout le monde ne peut pas faire ça : moi je suis tout seul, je n’ai que ma responsabilité à moi.
»
L'intégralité de l'article est à consulter sur le site du journal.

Photo de avril/juin 2022Le trimestriel (avril/juin) de Photo présente également le livre : « La couverture se passe de mots. L’iconologue Yves Frémion s’attaque à la censure de l'image, dessin, BD, cinéma, photo, peinture... en répertoriant les œuvres qui ont choqué, irrité ou rendu furieux les censeurs, qu'ils soient politiques, religieux,ou même internautes, ces 20 dernières années. Un hommage à la liberté d’expression. »

Sur le Web, d'autres références :
Sud Ouest écrit notamment : « Le premier tome de ces Images interdites date de 1989. Le second, du mois de mars dernier. Plus de trente ans après, quelle évolution dans le monde impitoyable de la censure ? L'état des lieux très détaillé de l'auteur, étayé par de très nombreux exemples, est sans appel : ces vingt dernières années (l'étude va de 2000 à 2020), l'image, sous toutes ses formes (dessins de presse, illustrations, BD, TV, cinéma, photo, peinture...), est plus que jamais la cible des attaques les plus diverses. »
                   Images interdites Sud Ouest.fr


actu : divers

Il n'est pas interdit d'apprécier “Images interdites”

Mis en ligne le 12/04/22 | #
 

« Passionnant »,« Magnifique  » c'est l'avis du trimestriel Télé cable sat jeux (avril/juin) à propos de Images interdites :

                   Images interdites TELE CABLE SAT

Beaucoup de réactions sur le Net à propos de l'ouvrage de Yves Frémion :
Le Salon littéraire dans lequel Jean-Paul Gavard-Perret conclut sa présentation ainsi : « L'album répertorie ce qui a choqué, irrité ou rendu fou les censeurs de tout acabit. Mais au delà le livre devient de facto un hommage à celles et ceux femmes qui défendent la liberté d'expression, osent un érotisme qui n'a rien de voyeur ou d'étroit, abordent la politique la plus engagée qui soit. »

           
– Le même Jean-Paul Gavard-Perret écrit un texte un peu différent dans lelitteraire.com en souiignant notamment : « Sous diverses latitudes, bien des ostracismes demeurent. Bien des lois font lelitteraire.com logorentrer des œuvres dans le ghetto du livre interdit : le vice est toujours traqué sur le plan sexuel, religieux ou idéologique. Bref ‚l'image (dessin de presse, illustration, BD, cinéma, TV, photo, peinture, graphisme) reste plus que jamais la cible des rages totalitaires. Et plus largement, aucun pays n'est épargné. »
Actualitté : « Après avoir fait sa révolution au XIXe siècle, l'iconographie prend au cœur de nos sociétés contemporaines une place et un pouvoir considérables à tel point que l'on parle aujourd'hui de “civilisation(s) de l'image”. Comme à ses débuts, cette révolution s'accompagne d'une forme de répression bien connue sous le nom de “censure”. L'Anastasie d'hier n'a pas disparu et demeure active, redoublant de zèle dans les médias et notamment sur Internet et les réseaux sociaux. Une enquête signée d'un spécialiste de la question, déjà auteur d'Images interdites, publié chez Alternatives en 1989. »
blogdesarts.com. Alain Vollerin revient notamment sur la caricature de Poutine en couverture : « Abondamment illustré par des documents rares et des dessins parfois à la limite de l’outrage. Mais la satire est là pour secouer. Chaque image est commentée avec soin. Si vous vous interrogez sur le visuel de couverture, ce photomontage anonyme de 2013 contre la loi réprimant la propagande homosexuelle, classé “document extrémiste” par le ministère de la Justice, fut reposté sur le site Vkontackte par Alexandre Tsevtkov, qui fut condamné à quinze jours de prison. »

blogdesarts.com accueil

Et une première diffusion radio assurée par Ronan Manuel sur Radio Rennes qui parle ainsi : « Yves Frémion est une homme libre. C'est donc librement et avec talent qu'il nous balance ici le drame du monde intellectuel. Les anciens censeurs sont bien moins nombreux, les nouveaux sont innombrables. Le wokisme a remplacé la pieuse morale et les données en sont chamboulées. C'est la remontée gastrique de tous les frustrés de la Terre et souvent au nom de l'humanisme et du progressisme. Les exemples dans ces pages sont parfois étourdissants. Chacun se sent contraint par le communautarisme dont il relève de répéter une nouvelle langue de bois en matière d'ethnie, de religion, de sexe ou de couleur de peau. Images interdites de Yves Frémion c'est un indispensable pour peut-ëtre comprendre et certainement constater à quel point nous sommes en train, ou au moins certains d'entre nous, de nous interdire toute liberté de pensée. »

                  Radio Rennes Images interdites


 
archives - DIVERS :
> 2022 : juil. - mai - avril - mars - janv.
> 2021 : oct. - sept. - juil. - mai - mars - janv.
> 2020 : déc. - nov. - oct. - juil. - juin - mai - mars - janv.
> 2019 : déc. - nov. - oct. - sept. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2018 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - mai - avril - mars - janv.
> 2017 : déc. - nov. - oct. - mai - avril - mars - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - juil. - juin - mai - avril - mars - janv.
> 2015 : déc. - nov. - juil. - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars
> 2012 : déc. - nov. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - sept. - août - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - mars
> 2008 : mai - avril - janv.
> 2007 : nov. - août - juin - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : nov. - oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits