Je suis malade
>> AUTEURS
 

Alfred Le Petit


caricaturiste et journaliste de la deuxième moitié du XIXe siècle, est dans les années 1870 aussi célèbre que le dessinateur André Gill, ou après lui, Forain. Il doit sa renommée à ses attaques contre le Second Empire finissant et Napoléon III. Ses charges caricaturales ont fait date, notamment parce qu’elles transcrivaient par le pinceau et la plume les luttes politiques pour l’instauration de la République sous Thiers et Mac-Mahon. Il est tour à tour apprenti sculpteur, photographe ambulant, dessinateur et patron de presse, comique, peintre des « gueux et des artisans », et enfin chanteur de rue. A la fin de son existence, retiré du monde, il vit à Levallois-Perret, comme un petit rentier, dans une maison qu’il a transformée, pendant plus de vingt ans, en un véritable musée. Il y meurt en 1909.

 

Son ouvrage chez nous :

Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits