Guglielmi, Eric
 
Touba
>> AUTEURS
 

Eric Guglielmi


est né en 1970 à Revin, dans la vallée de la Meuse en Ardennes. À onze ans, il découvre la photographie. Il commence un long parcours photographique parisien, d’abord comme assistant au labo photo Unipub puis comme assistant du photographe de mode Faycal. En 1991, il travaille pour l’Agence Tempsport en même temps qu’il fait du labo couleur. Depuis lors il n’a cessé de photographier. Il entre au journal Libération comme tireur noir/blanc. Après un long voyage en Amérique du Sud, c’est l’Afrique qui l’attire. Le Mali. Bamako. Il s’installe au bord du Djoliba et pendant quatre ans, il vit en parcourant le pays, à photographier l’actualité pour satisfaire de nombreuses commandes : Libération, Jeune Afrique, Tapama, Balafon etc. Il fonde une petite agence photo bamakoise, Djaw, avec des photographes maliens. L’Agence organise en 1996 la première exposition off des Rencontres de la photographie africaine de Bamako. Il retourne à Paris fin 1997. Eric Guglielmi se met au traitement numérique de l’image, inaugure un atelier de photogravure et démarre dans l’édition. En 2005, il se rappelle d'un poète qui a compté dans sa jeunesse : Arthur Rimbaud. Alors, il part sur ses traces sous un titre banalisé « Je suis un piéton, rien de plus… ». De Rimbaud à l’Afrique, toujours en lui, il ne cesse de faire le grand écart.

 

Son ouvrage chez nous :

Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits