Ouvrage des archives d'Alternatives !

 


>> 2006
 

Lettres à mes amants

 

Isabella Andreini
Traduction de François de Grenaille
(première réédition depuis le XVIIe siècle)

A l’amant – fictif – qui la délaisse, Isabella Andreini, célèbre comédienne et femme de lettres italienne (1562-1604), adresse cette missive : « Cependant soyez assuré que si vous vous êtes éloigné de mon amour, je me suis entièrement séparée du vôtre ; si vous méprisez ma servitude, la vôtre m’est en horreur, si vous vous êtes dérobé à moi, je me suis ôtée à vous, si vous avez dénoué votre nœud, j’ai rompu ma chaîne. Enfin, si vous avez repris votre cœur, j’ai recouvert ma liberté. J’ai brûlé tant que vous avez brûlé pour moi, je me suis plainte quand vous vous plaigniez, et je vous ai gardé la foi autant de temps que vous m’avez été fidèle, en un mot j’ai été à vous tant que vous avez été à moi. » Si le genre épistolaire est, à l’époque, un exercice de style convenu, il atteint ici à une réelle originalité. Inédites en France depuis leur traduction par François de Grenaille, ces lettres aux indéniables qualités littéraires et aux accents féministes avant l’heure, méritaient de sortir de l’oubli et de retrouver un public.

 

 

Parution : 5 octobre 2006
128 pages en N & B,
broché avec rabats, 11 x 18 cm  
Prix : 9 €

ISBN : 2 86227 493 3

Voir quelques pages :

  • lettres à mes amants
  • lettres à mes amants
  • lettres à mes amants
  • lettres à mes amants
  • lettres à mes amants
  • lettres à mes amants

(visionner et télécharger en cliquant sur les vignettes)


Mots-clés : Amour, Ecrits, littérature

Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits