>> Architecture - Urbanisme - Transport
 

Habiter le temporaire

La nouvelle Maison des jours meilleurs / Concours Mini Maousse 6
 

collectif sous la direction de Fiona Meadows

En 1956, face à la question cruciale du logement pour les plus démunis, Jean Prouvé propose, en réponse à l’appel de l’abbé Pierre lancé deux ans auparavant, sa Maison des jours meilleurs. Depuis plusieurs années, l’ingénieur-architecte mène une réflexion pour développer une structure légère et transportable, plaidant pour un habitat temporaire, construit par des « moyens rapides et de qualité ».
En posant comme sujet de sa sixième édition « Concevoir une unité d’habitation temporaire, éco-pensée et économe  », le concours Mini Maousse veut marcher dans les pas de Jean Prouvé pour faire renaïtre cette Maison des jours meilleurs, une promesse pour des centaines de milliers de personnes, sans domiciles, travailleurs précaires, réfugiés, gens du voyage mais aussi d’envisager d’autres façons de construire notre habitat de demain, plus soucieuses des impératifs environnementaux.

Paru le 18 mai 2017

 

252 pages en quadri + pantone argent,
broché, 17 cm x 24 cm
Prix : 25 €

ISBN : 978-207271-865-6

Voir quelques pages :

  • habiter le temporaire
  • habiter le temporaire
  • habiter le temporaire
  • habiter le temporaire
  • habiter le temporaire
  • habiter le temporaire
  • habiter le temporaire
  • habiter le temporaire
  • habiter le temporaire
  • habiter le temporaire

(visionner et télécharger en cliquant sur les vignettes)



Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits