>> AUTEURS
 

Leïla Sebbar


Écrivaine, elle est née en Algérie. Arrivée en France à l'âge de vingt ans en 1961, elle suit des études de lettres modernes à Aix-en-Provence puis à la Sorbonne avant de devenir professeur de lettres à Paris. Elle a travaillé à France Culture durant quinze ans. Elle est l'auteure d'un très grand nombre d'ouvrages sous forme de nouvelles (en autre La Négresse à l'enfant, 1990, Sept filles, 2003, Une Femme à sa fenêtre, 2010, Les yeux verts, 2016...), de romans (comme La Seine était rouge, 1961, Fatima ou les Algériennes au square, 1981, Le Silence des rives, 1993 ou La Confession d'un fou, 2001), d'essais (On tue les petites filles, 1978, Lettres parisiennes, Autopsie de l'exil, 1989, L'Arabe comme un chant secret, 2010), d'albums photo (Femmes des hauts-plateaux, 1960, Marseille, Marseille, 1992, Val Nord, fragments de banlieue, 2002, Algériens, frères de sang, Jean Sénac, Lieux de mémoire, 2005) ou de livres jeunesse (Ismaël, 1986, J'étais enfant en Algérie, Alger, 1997). Elle a obtenu le prix Eugène Dabit du roman populiste pour Les Carnet de Shérazade en 1985.

 
Sur Internet et les réseaux sociaux

Leila Sebbar

Son ouvrage chez nous :

Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits