Filles du masque (Les)
>> AUTEURS
 

Bernard Brisé


est né le 25 novem­bre 1966 à Lor­mont (Gironde). Diplômé de l’École des beaux-arts de Bor­deaux (D.N.S.E.P.). « Je m’intéresse depuis de nom­breuses années à deux notions, à mes yeux essen­tielles et incon­tourn­ables dans l’usage du médium photographique : le rap­port à l’identité et à l’espace/temps. Par­tant du con­stat qu’il n’existe pas d’objectivité pho­tographique, je fais de cette rela­tion ambiguë avec la réal­ité, l’objet prin­ci­pal de l’ensemble de mes recherches. Depuis Roland Barthes et sa Cham­bre claire, nous savons qu’une pho­togra­phie évoque tou­jours quelque chose qui a existé et qui n’existe plus, en cela elle nous parle irrémé­di­a­ble­ment de nous, de l’éphémère du monde et de notre exis­tence. Pas­sionné, entre autres influ­ences, par les pho­tomon­tages dadaïstes, je détourne aussi bien la pho­togra­phie argen­tique et son négatif (par des grattages, col­lages et rajouts de gouache inac­tinique) que l’imagerie numérique mais je ne nég­lige pas pour autant un usage dit “clas­sique” du médium : écrire avec la lumière est une déf­i­ni­tion suff­isam­ment riche en soi qui n’impose aucune fron­tière, ni aucune limite… » Bernard Brisé est l'auteur de Apparences immigrées (1998), Tombés des mains du soleil (2002), Lieux d'ailleurs (2004), Bonne année (2006), Dorian (2013), Les Engloutis humains (2018).

 
Sur Internet et les réseaux sociaux

Bernard Brisé

Son ouvrage chez nous :

Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits