>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES DERNIERS
 
actu : divers

Le palmarès de nos meilleures ventes 2017

Mis en ligne le 08/01/18 | #
 

Il ne s'agit plus d'une surprise (voir Palmarès 2016) mais d'une confirmation : pour la seconde année consécutive Aliments fermentés, aliments santé se place sur le podium des meilleures ventes de l'année qui vient de s'achever (3e), confirmant que le fermenté a la cote avec un autre titre, paru au printemps dernier, des mêmes auteurs au pied de ce même podium Boissons fermentées. Ces deux titres font partie d'une collection maintenant bien installée chez les libraires, Tout beau tout bio avec trois autres titres figurant dans le top 20, en particulier le best-seller Le Ménage au naturel (16e) qui approche les 20 000 exemplaires vendus depuis sa première parution il y a neuf ans.
Autre succès auprès de nos amis libraires, la collection Arts culinaires, avec Megalow Food (2e), Green Kitchen at Home (5e), du duo scandinave star David Frenkiel et Luise Vindahl (également auteurs de Smoothie et compagnie, 19e), Cuisine vegan en 15' chrono (7e), Boissons saines et gourmandes (10e), et dans le top 20 Veggie Kids (11e), À la table d'une famille chinoise (13e).

Mais notre numéro 1 de l'année est celui de Stéphanie Lombard, hyper active sur les réseaux sociaux sous le nom de Wonder Brunette : Le Guide du street art à Paris qui va être remis à jour le printemps prochain. Toujours au rayon Arts urbains, à remarquer :
– le beau succès de Street art contexte(s) (6e), porté par une critique médiatique élogieuse, et ce à juste titre ;
– tout comme l'intérêt suscité par la monographie d'Ella & Pitr (8e) consacré aux œuvres détonnantes d'un autre duo d'artistes talentueux originaire de Saint-Étienne ;
– le démarrage encourageant de Jace, le père du truculent Gouzou (22e) ;
– la présence pour la huitième année consécutive dans notre ten du désormais classique – cela fait drôle d'utiliser ce mot concernant BanksyGuerre et Spray (9e).

 

 

 

 


actu : divers

Adieu Paul...

Mis en ligne le 04/01/18 | #
 

De décembre 2007 à juillet 2013, nous avons partagé avec les éditions POL les locaux de la rue Saint-André-des-Arts, partagé avec Paul de POLleur équipe – une petite famille comme la nôtre –, les « commodités » du lieu, mais aussi les soirs de prix, les fins ou les débuts d’année, des galettes des rois, le soleil sur les pavés de la cour,  trinqué à la vie tous ensemble bien des fois. La porte de communication, qui séparait nos bureaux, donnait en enfilade sur le bureau de Paul dont la porte souvent ouverte cadrait un homme assis, devant son bureau, avec un manuscrit sur les genoux, cerné par des dizaines d'autres manuscrits éparpillés autour de lui. Un tableau qui s’éclairait le soir, tard parfois, de la lumière d’une lampe. C’est cet « homme lisant », passionné par son métier, discret et chaleureux que nous garderons en mémoire, un éditeur non seulement respecté pour ses qualités professionnelles mais aimé de ses auteurs et de ses collaborateurs.
C’est un jour tellement triste…


actu : divers

“Street art contexte(s)” : « superbe livre » (“CB news”)

Mis en ligne le 26/12/17 | #
 

CB news Steet art contexte(s)

Le livre d'Olivier Landes continue sa moisson médiatique :
–  CB news (mensuel de décembre/janvier) : « Vous découvrirez dans ce superbe livre que nous devons aux éditions Alternatives les œuvres ancrées et immergées dans le milieu urbain des 85 artistes représentés, de Banksy à JR en passant par Jef Aérosol, Zosen, Jana & JS, Kouka, ECB, Nautil, Brusk, Seth, Hula ou Satone. »

Vivre Paris (trimestriel hiver 2017/2018) :

                       Vivre Paris Street art contexte(s)

– sur l'excellent site Onlalu, on apprend avec grand plaisir l'ouverture d'une nouvelle librairie parisienne L'Instant (118 rue Lourmel dans le 18e arrondissement) dont la jeune responsable Sandrine Babu recommande Street art contexte(s) : « Une autre façon de faire un beau voyage.»
Ci-dessous, une très belle illustration de Brigitte Lannaud Levy pour saluer la naissance de cette jolie enseigne.

Librairie l'Instant

Enfin dans Le Monde des livres (15 décembre), voici la conclusion de l'article signé E.J. : « L'auteur [...] pointe les limites d'un “néomuralisme” où les murs deviennent de simples vitriens esthétiques. »

                    Le Monde Street art contexte(s)


actu : divers

“Street art contexte(s)” : « À feuilleter longuement », « un bel ouvrage ».

Mis en ligne le 17/11/17 | #
 

C'est un petit résumé de deux critiques flatteuses à propos de Street art contexte(s) :

Traits urbains (bimestriel de novembre/décembre 2017) explique : « Ce beau livre s'attache à mettre en évidence les liens entre les œuvres de street art et leur contexte urbain, en montrant et commentant une série d'œuvres consubstantielles à leur site d'implantation. [...] Réparties en quatre thèmes (architecture, paysage, figures, enjeux de société), les photos sont légendées par de courtes présentations des artistes et des circonstances de réalisation de l'œuvre. En filigrane, l'auteur, à la fois géographe, urbaniste, directeur artistique et commissaire d'exposition, rappelle l'historique et les évolutions de la discipline. À feuilleter longuement. »

– L'avantage du Web, c'est qu'on peut développer l'analyse d'un ouvrage sans la contrainte de la longueur souvent imposée sur les supports papier. C'est ce que fait très bien, comme si souvent, le site Streep à propos du livre d'Olivier Streep Street art contexte(s)Landes, laissant Christian Omodeo, fondateur de l’agence et librairie parisienne Le Grand Jeu, écrire notament : « Il manquait encore à ce jour un livre centré autour du lien étroit que le graffiti et le street art entretiennent souvent avec leurs contextes d’origine. Il faut donc remercier Olivier Landes – et les éditions Alternatives qui ont soutenu sa démarche – d’avoir comblé ce vide à travers un livre, Street Art Contexte(s). »
L'intégralité de l'analyse de Christian Omodeo est à retrouver ici.


actu : divers

« Matières Premières » :
notre toute dernière collection

Mis en ligne le 26/10/17 | #
 

Cette toute nouvelle collection est dédiée aux matières de demain qui seront à l’image des hommes à naître : plus sobres, plus durables, porteurs de plus d’informations dans leur code génétique. L’utilisation raisonnée des ressources naturelles associée aux savoir-faire high tech et traditionnels ouvrent des voies nouvelles pour tous les domaines de la création – architecture, design, mode, arts… Dirigée par Guillaume Bounoure et Chloé Genevaux, la collection « Matières Premières » invite ses lecteurs – simples curieux, designers, architectes, artistes… –
à explorer ces matériaux en proposant, après une introduction sur leur histoire et leur industrialisation, une plongée dans les univers créatifs où ils se déploient aujourd’hui.
Les deux premiers titres : Le Liège et La Paille. À paraître : La Terre, Le Bambou, La Pierre et Le Bois.


actu : divers

Trois nouveautés street art le même jour !

Mis en ligne le 11/10/17 | #
 

JaceStreet art contexteElla&Pitr

Le 12 octobre 2017 sont sorties trois nouveautés simultanément dans notre déjà ancienne spécialité (on n'ose utiliser ici le terme « tradition »...) les art urbains. Dans des approches et des styles divers voici :
Jace qui a créé il y a 25 ans à la Réunion le malicieux et espiègle petit personnage le Gouzou qui depuis s'est baladé un peu partout dans le monde. L'illustration (Le Tampon, 2013) du cabochon sur notre page d'accueil est extraite de son livre.
Street art contexte(s) avec les toutes premières lignes de l'intro d'Olivier Landes :
« Créé et exposé “hors les murs”, le street art est fondamentalement contextuel. L’œuvre adhère à un support choisi dans l’espace public, alors que physiquement l’artiste opère en extérieur. Le simple fait de peindre un lieu public pour susciter la réaction des passants fait œuvre. Souvent éphémères, ces créations sont soumises aux aléas : dégradations, précipitations, démolitions, les contextes jouent sur l’œuvre, qui fait corps avec son support, le mur. »
Ella & Pitre - Comme des fourmis expose les créations de deux artistes stéphanois connus dans le monde entier pour leurs fresques gigantesques peintes sur le sol, sur des murs, des barrages ou des toits représentant souvents des personnages endormis. 


 
archives - DIVERS :
> 2018 : janv.
> 2017 : déc. - nov. - oct. - mai - avril - mars - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - juil. - juin - mai - avril - mars - janv.
> 2015 : déc. - nov. - juil. - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars
> 2012 : déc. - nov. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - sept. - août - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - mars
> 2008 : mai - avril - janv.
> 2007 : nov. - août - juin - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : nov. - oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits