>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES DERNIERS
 
actu : presse

“Légumes lacto-fermentés” :
« une petite bible »

Mis en ligne le 06/10/21 | #
 

Plusieurs journaux ont mis en avant le petit dernier de Marie-Claire Frédéric. Deux quotidiens de l'Ouest ont en effet remarqué Légumes lacto-fermentés :
Le Courrier de l'Ouest (26 septembre) : « Ceux qui connaissent déjà la plume de Marie-Claire Frédéric, journaliste culinaire et historienne de l’alimentation installée à Ménigoute, en Gâtine, ont sans doute déjà goûté à ses publications successives aux éditions Alternatives : Aliments fermentés, aliments santé , Boissons fermentées naturelles et Fromages et laitages naturels faits maisons.
Courrier de l'Ouest logoC’est chez le même éditeur et dans la même collection, “Tout beau tout bio”, qu’elle revient avec
Légumes lacto-fermentés, méthodes et recettes pour les préparer et les cuisiner. Une nouvelle aventure que partage le photographe Guillaume Stutin, par ailleurs chef du restaurant Suri. [...] Portée par un format très pratique à manipuler, en cuisine par exemple, et une mise en page efficace, la petite bible concoctée par la journaliste deux-sévrienne est une mine d’informations. On y trouve les réponses aux questions que se posent ceux qui ne connaissent rien à la lacto-fermentation, mais ont envie de comprendre. »
La longue présentation du livre est accompagnée de la photo suivante :

                 
À noter que vous pouvez retrouver ce même article sur le site de Ouest France en cliquant ici.

La Nouvelle République (25 septembre) : « La chroniqueuse continue à explorer pour nous les secrets de la cuisine fermentée [et] nous explique comment préparer une vingtaine de légumes tout au long de l’année grâce à la lacto-fermentation, des carottes aux poivrons en passant par les radis, les tomates, l’ail ou les poireaux. [...]
Remisée aux oubliettes depuis l’apparition du congélateur, la fermentation connaît un retour en grâce. Non seulement elle permet de conserver les légumes mais elle les rend plus digestes, plaide Marie-Claire Frédéric, et elle enrichit leur goût.
»

Autre critique, celle du trimestriel (octobre/décembre) Bien à la campagne avec le conseil lecture du journaliste Hugues Berthon :


actu : presse

« Pourquoi l'IG va vous intéresser »

Mis en ligne le 27/09/21 | #
 

Outdoor go ! cover septembre 2021C'est le titre que la journaliste Simone Delaporte a donné à l'article paru dans le bimestriel Outdoor go ! (septembre/novembre) dans lequel elle donne la parole à Ella Hagege. Cette dernière  revient sur la genèse de son dernier titre Mes recettes express à IG bas. « Se tourner vers des aliments à IG bas permet donc d'éviter ces pics d'insuline. Pour développer sa cuisine gourmande, variée et naturelle, Ella Hagege ne jure que par ces derniers. Depuis 2014, elle partage aussi ses alléchantes recettes sur son blog MegaLow-Food.
Comment vous est venue l'idée du livre ?
Quand je suis devenue maman, je n'ai plus vraiment eu le temps de cuisiner et de créer. Mes passages en cuisine devaient être rapides et efficaces ! Dès que j'ai pu me consacrer à ce livre, le thème de la rapidité mêlé à l'indice glycémique bas était une évidence pour moi. Ce livre est destiné à tous ceux qui veulent prendre soin de leur alimentation sans avoir beaucoup de temps à passer en cuisine : parents, travailleurs tardifs, hyperactifs, jeunes qui veulent de la simplicité..

Le magazine reprend deux des recettes extraites du livre : ses petits flans de butternut au chèvre, romarin et miel et ses bouchées chocolat coco.

                    Recettes express IG bas in Outdoor go !


actu : presse

“Psychologies magazine” rend magnifiquement compte de “L'Art du fil”

Mis en ligne le 27/09/21 | #
 

Psychologies mag couv octobre 2021Dans son numéro d'octobre, le mensuel Psychologies magazine évoque le « vent de folie qui souffle sur les merceries [...],  “les petits machins de filles” sont devenu des grands machins de femmes, des œuvres d'art exposées dans les musées et les galeries d'art. [...] De plus en plus d’artistes femmes cousent, brodent, piquent, tordent, nouent et dénouent des fils pour raconter les misères et les plaisirs du corps des femmes (Ana Teresa Barboza), détourner de leur fonction domestique des objets usuels (Hella Jongerius), recouvrir des arbres ou des jardins de concrétions textiles (Orly Genger) ou envoyer des messages (Rieko Koga). La preuve en images dans L’Art du fil dans la création contemporaine de Marie-Madeleine Massé (Alternatives, 2020), qui rend magnifiquement compte du foisonnement, de la vitalité et de la diversité de ce courant artistique considéré comme mineur il n’y a encore pas si longtemps. »


actu : presse

“Le Tour de France des maisons écologiques” : les pieds sur La Terre

Mis en ligne le 11/09/21 | #
 

La Terre couv automne 2021Le trimestriel La Terre (septembre/novembre) présente ainsi Le Tour de France des maisons écologiques : « À la manière du conte des Trois Petits Cochons, nous assistons à la description des projets d’habitants ayant bâti leurs propres maisons. Roseaux, brique de bois ou encore paille porteuse sont les matières de cet ouvrage inspirant. Tout y est expliqué clairement, maison par maison, du profil de l’habitant-constructeur aux étapes décisives qui ont présidé à la construction. Le capital économique, social, technique ou encore de temps est précisé afin de donner les clefs indispensables, bien que la remise de ces dernières constitue toujours l’ultime étape. Les entretiens permettent de répondre aux questions qu’on ne se posait pas encore et les photos de nourrir notre imagination souvent altérée par plus de 60 ans d’homogénéisation de l’habitat. Comment passer du rêve fou de vivre dans une yourte à sa réalisation concrète et très technique ? Le roseau constitue-t-il un matériel d’avenir ou bien doit-il rester l’exception ? En tentant de répondre à ces questions, le monde de demain se rapproche un peu plus.
Ce livre est à mettre entre les mains de quiconque souhaite redevenir maître de sa manière d’habiter ou simplement désire penser des solutions tangibles aux problématiques du logement et du mal-logement.
»


actu : presse

“Libération” fan des fanes de
“Zéro déchet dans ma cuisine”

Mis en ligne le 11/09/21 | #
 

Jacky Durand est un habitué de nos chroniques. Dans le numéro des 4/5 septembre de Libération, il consacre son article à l'art d'accomoder les restes. « N’ayez pas de honte à recycler les tiges de persil ou la carcasse du poulet. Car les plus grand-e-s chef-fe-s vous diraient qu’il n’y a pas de petites économies aux fourneaux, rien ne se perd, tout se transforme, c’est l’un des postulats du métier de cuisinier. Fricasser bon et pas cher est dans l’air du temps, comme en témoigne la multiplication des livres de cuisine zéro déchet. [...] L’ÉCOLE DES FANES. Qu’elles soient de radis, de navets ou de carottes, les fanes finissent trop souvent dans la poubelle alors qu’elles peuvent faire le bonheur d’un pesto, d’une soupe ou agrémenter des pâtes. On en pince pour la recette de “falafels de fanes de carottes” de Géraldine Olivo et Delphine Paslin dans leur malin Zéro Déchet dans ma cuisine, 40 pas à pas pour la maison et le jardin. »

Autre article, celui du hors série de septembre Détente Jardin : « SECONDE VIE. Nous pouvons tous être des éco-citoyens, jusque devant nos fourneaux : soit en préparant des délicieuses recettes avec des restes (ah... les écorces confites de citron !), soit en recyclant ces restes (sachet de thé, marc de café, eau de cuisson...) pour en faire des produits cosmétiques (un masque à la mangue, ça vous dit?) ou ménagers, des DIY pour le jardin et plus encore (essayez les teintures végétales à base de feuilles et d'épluchures). Laissez-vous guider par tous les tutos de cet ouvrage pratique. »


actu : presse

“Street art XXS” : « concis, précis, passionnant, étonnant »

Mis en ligne le 11/09/21 | #
 

                    Le Fur Artension XXS

C'est l'avis du journaliste Patrick Le Fur dans le numéro 169 du bimestriel (septembre/octobre) Artension. Il est en effet visiblement tombé sour le charme de Street art XXS si l'on en croit la photo ci-dessus et trouvé la préface « passionnante et érudite » ; et de détailler ainsi le contenu : « Ce livre, à la riche Artension 169 XXSiconographie, est divisé en : Papiers collés et stickers ; Minéraux divers ; Street installations ; Bombes, feutres et craie ; Reliefs, volumes. Illustrant chaque section, une dizaine d’artistes, présentés chacun en un texte où éléments biographiques et analyse critique s’enrichissent de leurs propos. C’est concis et précis, passionnant et parfois étonnant. Ainsi de MarsL, militante féministe qui met en vue le clitoris selon l’esthétique de Mondrian, Matisse ou Monet. Ou de Vulvette Underground, qui, à partir du moulage de sa propre vulve, en place tant d’autres, colorées dans les rues de Montréal. En définitive : quelques artistes relativement connus, beaucoup d’œuvres engagées et de nombreuses découvertes : l’Italien Fra Biancoshock (cuisine, entrée ou douche reconstituée au cœur de la rue) ou le duo français Words by Wabi Sabi (mots croisés collés sur les murs, réalisés avec des touches d’ordinateur ou des pions de Scrabble). Ludique ou poétique, humoristique ou politique, pas de petit effet ! »

Deux autrse recensions :
– celle de Arts magazine (août/septembre) :

                                             XXS in Arts magazine
Intramuros cover no automne 2021– et celle de Intramuros (mensuel de l'automne) :
« Avec Street Art XXS, Édith Pauly s’intéresse à une cinquantaine d’artistes devenus maîtres du petit, voire très petit, format [...] qui sont à découvrir dans cet ouvrage de 200 pages aux images soignées. Alors à vos loupes et partez à la recherche d’espaces publics très soigneusement dégradés, photographiés pour la plupart par l’auteure elle-même au cours de ses pérégrinations, l’année 2020, dans les rues parisiennes. Les portes lilliputiennes de Florizale, le street art pochoiriste de Fawn ou les Mignons en mosaïque de MifaMosa vont vous affoler. »


 
archives - PRESSE :
> 2021 : oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2020 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - mars - fév. - janv.
> 2019 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2018 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2017 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - juin - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - fév. - janv.
> 2008 : oct. - mai - avril - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits