>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES DERNIERS
 
actu : presse

“Smoothie & compagnie” apprécié par “Marie Claire”, “Prima" et “Top Nature”

Mis en ligne le 11/05/17 | #
 

Plusieurs (bonnes) références pour Smoothie & compagnie :

Marie Claire idées (mai/juin 2017), sous le titre
BEAUX ET BONS :
« Les smoothies ont la cote. Grâce à ces 50 recettes,
nous avons de quoi varier les plaisirs du basique mix
de fruits (fraise-banane-lait d'avoine) aux associations
les plus fantaisistes (haricots-myrtilles-betteraves).
On aime l'idée d'y ajouter des graines et de les déguster
à la petite cuillère comme un dessert.
»

Prima Smoothies

Prima (juin) titrant, lui,
LES SMOOTHIES SE METTENT AU VERT :
« Chou kale, épinard, brocoli, herbe de blé. Ces jus de légumes verts, adoucis par la pomme ou la banane, font même craquer les enfants ! C'est simple et bon, un smoothie, à condition de respecter quelques règles de base, que vous retrouverez dans ce livre de recettes signé David Frenkiel et Luise Vindahl. Le duo propose plus de 50 recettes de jus, smoothies, laits végétaux et desserts, sains, bien sûr, maîs surtout hyper-gourmands ! »

Top Nature (mai/juin) : « Ces deux auteurs ont le chic pour nous faire voyager de saveurs en saveurs. Après leur précédent ouvrage, le génial Recettes Top Nature Smoothiesvégétariennes du monde entier, voici venir de leur part une nouvelle invitation : découvrir les smoothies sous d'autres profils que les habituelles recettes du genre. La culture cosmopolite de David et Luise se perçoit parfois dans le choix des ingrédients, dans leur association, et dans l'ambiance qu'ils portent spontanément jusqu'à nous. Ces boissons-là, “Plus de 50 recettes de smoothies, jus, laits végétaux et autres desserts”, traduisent une dynamique de santé positive qui ouvre l'appétit de douceur. Ici, le végétarisme prend naturellement son sens. »


actu : presse

Le kéfir de Marie-Claire Frédéric
(“Boissons fermentées naturelles”)
plaît à “M” et “Psychologies magazine”

Mis en ligne le 09/05/17 | #
 

         

La recette du kéfir de fruits, tirée de Boissons fermentées naturelles, a séduit Camille Labro (ci-dessus) pour M, le magazine du Monde (29 avril 2017) et Marie-Laurence Grézaud de Psychologies magazine (mensuel de mai).
Marie-Claire Frédéric conclut ainsi l'article de M : « J'adore tout particulièrement les liquides fermentés kefirs ou kombuchas qui sont comme des sodas naturels bons pour la santé. Ce sont des boissons fascinantes car leur origine remonte à la nuit des temps. Les grains de kefir de fruits, que l'on nomme aussi tibicos, ne peuvent pas être obtenus en laboratoire : il faut se faire offrir une souche par quelqu'un puis les nourrir pour les multiplier et les partager à son tour. Comme pour le yaourt ou le levain, c'est un cycle perpétuel. La fermentation c'est la vie, la conservation. Et symboliquement, l'éternité. »
Marie-Laurence Grézaud (ci-dessous) écrit :« Ce procédé crée une infinie richesse sensorielle : il transforme la texture, souvent plus croquante, et le goût des aliments, parfois plus acidulé, aigre-doux pétillant, à la limite de l'effervescent. Double effet pour les aliments fermentés : ils nous rendent heureux et affolent nos palais. »

                    

Autre référence, celle parue dans La Nouvele République (ci-dessous) du 25 avril, dans lequel Marie-Claire Frédéric précise : « C'est tout simple et c'est bon pour la santé. Et c'est bien de ne pas tout aseptiser, notamment la nourriture. Car les maladies liées à l'alimentation viennent beaucoup des produits industriels. »

              


actu : presse

Ça fermente pour Marie-Claire Frédéric
dans “L'Express”

Mis en ligne le 20/04/17 | #
 

                     

Un dossier réalisé par Mina Soundiram dans L'Express Styles du 19 avril 2017, avec le titre ci-dessus, s'appuie sur l'expertise de Marie-Claire Frédéric : « historienne de l'alimentation et auteure de Boissons fermentées naturelles aux éditions Alternatives. Dans son ouvrage aux nombreuses recettes, elle détaille : “La  fermentation est née il y a plusieurs siècles, les hommes ont dû entasser des fruits dans des jarres, ce qui a créé un jus pétillant. À l'époque – et encore aujourd'hui dans quelques régions reculées du monde –, on ne pouvait pas boire d'eau. Sans techniques d'assainissement, il a bien fallu trouver un autre moyen.” (...) Si les boissons que l'on trouve en magasin sont souvent enrichies en sucre, il est très facile de procéder à la fermentation à la maison. Seule la souche est difficile à trouver : il existe des groupes sur Faccbook poui s'échanger de la mère de kombucha et dcs graines de kéfir.“ Attention aux arnaques, les vendeurs qui promettent des souches améliorées sont des charlatans, ça n'existe pas”, avertit Marie-Claire Frédéric. Vous êtes prévenus ! »


actu : presse

Obscolescence : la fille au bas Nylon
dans le “National Geographic”

Mis en ligne le 18/04/17 | #
 

Dans son numéro d'avril 2017, la version française du National Geographic reprend un extrait de Du jetable au durable :

                                     Obsolescence  National Geographic


actu : presse

“Topor - Le dictionnaire”, « l'indispensable »,
in “Télérama” et “Zoo”

Mis en ligne le 18/04/17 | #
 

Deux référence pour Topor - Le dictionnaire :

– celle de Télérama (supplément Sortir) du 5/11 avril 2017, sous le titre MORT-VIVANT : « ll m'avait été présenté par Reiser. On but quelques bouteilles dans la cave des Garçons Bouchers. Roland Topor, c'est un déconneur qui a fait de la dérision une éthique. C'est un artiste inclassable, à la fois écrivain, dramaturge, illustrateur et cinéaste dont on (re)découvre la force de l'œuvre. À lire l'indispensable Dictionnaire Topor. À voir une exposition à la BNF François-Mitterrand. » ;

– et celle parue dans le mensuel (numéro du printemps) Zoo :

                                       Topor in Zoo


actu : presse

Le “Guide du street art à Paris” c'est
de la bombe pour “L'Obs” et la bible
pour “Télérama”

Mis en ligne le 13/04/17 | #
 

Le tout récent Guide du street art à Paris conseillé – presque dans les mêmes
termes – par :
L'Obs guide street art Paris
L'Obs (13/19 avril 2017), sous le bon titre PARIS SOUS LES BOMBES écrit :
« Du Marais à Mouffetard, de République à Oberkampf, de Pantin à Vitry-sur-Seine, ce petit guide illustré vous emmène faire les murs de plus de 150 street artists
(Space Invader, Jérôme Mesnager, Jet Aérosol, Gregos...), au gré de huit itinéraires, agrémentés d'infos pratiques sympas : adresses où grignoter, librairies, galeries, parcours pour kids ainsi que des focus sur divers artistes pour tout connaître de l'art de la bombe ou du pocboir.
»

 

TELERAMA guide street art Paris
Télérama - Sortir (5/11 avril) :
« De Jet Aérosol à Jordane Saget, de C215 à Mathieu, le Guide du street art à Paris (éd. Alternatives) va devenir la bible des amateurs d'art urbain. ll propose huit itinéraires à faire dans Paname et en banlieue pour retrouver plus aisément les différents spots qui poétisent la ville, tout en indiquant les bonnes adresses autour de chaque site (bars, restos, librairies, galeries).
Bougez, les murs ont des couleurs !
»


 
archives - PRESSE :
> 2017 : mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - juin - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - fév. - janv.
> 2008 : oct. - mai - avril - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits