>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES ARCHIVES - 2019-04
 
actu : web

“Affichiste !” : « un livre-portrait au texte remarquable » (Télérama.fr)

Mis en ligne le 30/04/19 | #
 

Un des très bons côtés d'Internet c'est qu'il permet de développer l'analyse sans se soucier de la longueur de celle-ci. C'est vrai dans l'article publié par Télérama.fr à propos de Affichiste ! Xavier de Jarcy y fait une présentation très complète du livre de Daniel Lefort – « ancien conseiller culturel de la France en Amérique latine ». « Le texte est remarquable. C'est une histoire de création, d'amour, de rock'n'roll, de voyages et d'amitiés entre Lefort » et Michel Bouvet, le héros de l'ouvrage qui « n'est pas qu'un portrait plein de sympathie ou qu'un catalogue d'images. Il raconte une page de l'histoire du graphisme. ». Cliquer sur le lien suivant pour lire la totalité de l'article : ici.


actu : web

« Est-ce que j'ai une gueule d'affichiste ? »

Mis en ligne le 24/04/19 | #
 

En attendant Nadeau logo

Cette question, c'est le titre de la chronique que le site En attendant Nadeau consacre à Affichiste !, en reprenant un formule de Michel Bouvet. Albert Bensoussan souligne notamment dans sa longue analyse : « Ce livre original, qui mêle le récit objectif et l’interpellation de l’artiste à la deuxième personne, tout en plongeant dans l’exégèse soutenue de son œuvre à la lumière des propres expériences de ce fin connaisseur des arts qui n’hésite pas à faire interférer ses propres références littéraires, de Georges Limbour
– à qui Daniel Lefort a consacré sa thèse de doctorat ès lettres – à César Moro – grand surréaliste péruvien dont il a coédité
La obra poética completa –, est avant tout une oeuvre littéraire, où l’imaginaire le dispute au savoir, la fantaisie au document scientifique. » On adore la conlusion : « Décidément, ce magnifique ouvrage de Daniel Lefort, en soi une œuvre d’art avec sa typographie de dactylographie à l’ancienne, qui introduit si savamment à l’art du plus célèbre graphiste de France, de Navarre et de bien d’autres étranges contrées, est d’un cru long en bouche, bien charpenté, robe lumineuse, cuisse voluptueuse et bonnes papilles, à déguster à belles lampées. Un seul mot pour conclure : Salut l’artiste ! »À lire ici dans son intégralité.


 
archives - WEB :
> 2019 : juin - avril - mars - janv.
> 2018 : nov. - oct. - juin - mai - mars - janv.
> 2017 : déc. - nov. - juin - avril - mars - fév.
> 2016 : déc. - nov. - mai - avril - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - sept. - juin - fév.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - juin - mai - fév. - janv.
> 2013 : déc. - juil. - juin - mai - avril - mars
> 2012 : déc. - juil. - juin - avril - fév.
> 2011 : déc. - nov. - juil. - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : nov. - oct. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juin - mai
> 2008 : juin - janv.
> 2007 : nov. - oct. - avril
> 2006 : oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits