>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
 
 
actu : presse

“Les murs révoltés” dans L'Œil de Graffiti Art

commentaire 0 commentaire | Mis en ligne le 31/01/16 | #
 

Les murs révoltés (longuement) chroniqué dans :

– le mensuel de février 2016 de L'Œil, avec le célèbre pochoir de Steve Jobs dans la “jungle” de Calais vu par Banksy (voir ci-dessous), qui écrit sous la signature de Lucien Rieul : « Sur plus de deux cents pages Les Murs révoltés passent en revue une partie du street art engagé en Europe, d'Athènes à Marseille en passant pat Rome et Barcelone. Les auteurs notent que les murs “manifestent comme en Mai 68”, lorsque les graffitis clamaient que “les murs ont la parole”. Ils parlent à présent toutes les langues du monde. Les street artists sont présents sur tous les fronts, ce dont témoigne le découpage thématique du livre : “L’argent roi”, “Le tout-consommer”, “Le trouble des identités”, “La planète en danger », etc. Les œuvres de grands noms de l'art urbain (Miss.Tic, Speedy Graphito, C215) y côtoient celles d’artistes anonymes. Plutôt que les fresques spectaculaires, l’ouvrage privilégie les graffitis, les pochoirs et affiches plus modestes photographiés dans la rue par Yvan Tessier sans souci de mise en scène, comme autant de gestes qui alimentent la protestation et les prises de conscience. Leur caractère documentaire insiste sur l'omniprésence de ces œuvres dans les villes la manière dont elles interagissent avec l'environnement et dont nous devons les regarder. »

                       

– Le trimestriel (numéro 28 de janvier/février/mars) de Graffitti Art analyse  le même ouvrage de la manière suivante : « C’est le postulat du street art en tant qu’art politique et subversif qui est ici mis en question. Plus une image qu’une réalité, Yvan Tessier parle même “d’œuvres qui restent minoritaires au sein du street art”. Et pourtant, Stéphanie Lemoine, auteur de Artivisme paru chez le même éditeur en 2010, développe ce fantasme jusque dans les racines idéologiques présumées du street art. Cette analyse, si elle ne manque pas de pertinence, tente de légitimer un sujet qui l’est peu finalement. Il est évident qu’en place et lieu d’un mouvement politique, nous sommes face à des pratiques individuelles qui peuvent être engagées dans le cadre de certains projets sur des questions politiques ou sociales mais en partie seulement comme l’attestent certains travaux de JR, Mark Jenkins ou C215 (…) »


 
 
 
 
archives :
> 2018 : janv.
> 2017 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2008 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov. - oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits