>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
 
 
actu : presse

“Street art XXS” : « concis, précis, passionnant, étonnant »

commentaire 0 commentaire | Mis en ligne le 11/09/21 | #
 

                    Le Fur Artension XXS

C'est l'avis du journaliste Patrick Le Fur dans le numéro 169 du bimestriel (septembre/octobre) Artension. Il est en effet visiblement tombé sour le charme de Street art XXS si l'on en croit la photo ci-dessus et trouvé la préface « passionnante et érudite » ; et de détailler ainsi le contenu : « Ce livre, à la riche Artension 169 XXSiconographie, est divisé en : Papiers collés et stickers ; Minéraux divers ; Street installations ; Bombes, feutres et craie ; Reliefs, volumes. Illustrant chaque section, une dizaine d’artistes, présentés chacun en un texte où éléments biographiques et analyse critique s’enrichissent de leurs propos. C’est concis et précis, passionnant et parfois étonnant. Ainsi de MarsL, militante féministe qui met en vue le clitoris selon l’esthétique de Mondrian, Matisse ou Monet. Ou de Vulvette Underground, qui, à partir du moulage de sa propre vulve, en place tant d’autres, colorées dans les rues de Montréal. En définitive : quelques artistes relativement connus, beaucoup d’œuvres engagées et de nombreuses découvertes : l’Italien Fra Biancoshock (cuisine, entrée ou douche reconstituée au cœur de la rue) ou le duo français Words by Wabi Sabi (mots croisés collés sur les murs, réalisés avec des touches d’ordinateur ou des pions de Scrabble). Ludique ou poétique, humoristique ou politique, pas de petit effet ! »

Deux autrse recensions :
– celle de Arts magazine (août/septembre) :

                                             XXS in Arts magazine
Intramuros cover no automne 2021– et celle de Intramuros (mensuel de l'automne) :
« Avec Street Art XXS, Édith Pauly s’intéresse à une cinquantaine d’artistes devenus maîtres du petit, voire très petit, format [...] qui sont à découvrir dans cet ouvrage de 200 pages aux images soignées. Alors à vos loupes et partez à la recherche d’espaces publics très soigneusement dégradés, photographiés pour la plupart par l’auteure elle-même au cours de ses pérégrinations, l’année 2020, dans les rues parisiennes. Les portes lilliputiennes de Florizale, le street art pochoiriste de Fawn ou les Mignons en mosaïque de MifaMosa vont vous affoler. »


 
 
 
 
archives :
> 2021 : oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2020 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2019 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2018 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2017 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2008 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov. - oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits