>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES DERNIERS
 
actu : presse

“Le Miel” or jaune essentiel

Mis en ligne le 20/11/22 | #
 

Le bimestriel Cuisine Actuelle (novembre/décembre) craque pour la moutarde aigre-douce et les cigares aux amandes qu'on retrouve dans Le Miel- Guide d'usage présenté ainsi :

               Le Miel Cuisine actuelle

Autre référence pour le guide de Marie-Claire Frédéric, celle du mensuel (novembre/décembre) Télé 7 Jeux :
« Produit naturel, superaliment, riche en glucides, potassium, antioxydants et douceur suave et sucrée, le miel a tout pour lui.
Le Miel, guide d'usage vous dit tout sur la plus célèbre production des abeilles. Comment le choisir ? Quelles variétés ?
Et découvrez 40 recettes non seulement gustatives mais aussi thérapeutiques ou cosmétiques. Entre gourmandise et bien-être,
le miel est décidément essentiel.
»


actu : presse

“Levain gourmand” levain doux, levain magique

Mis en ligne le 16/11/22 | #
 

Excellent titre choisi par le bimestriel Fou de pâtisserie (novembre/décembre) afin de présenter Levain gourmand :

   

Pas mal non plus celui trouvé par un autre bimestriel paraissant aux mêmes dates Cuisine Actuelle :

Cuisine actuelle novembre 2022  Levain gourmand in Cuisine Actuelle

Levain gourmand dans Nous DeuxAutre recension du livre de Valérie Zanon, celle de l'hebdomadaire Nous Deux (8/14 novembre), un « coup de cœur » parmi  « 3 livres à dévorer des yeux » : « Le levain autrement. Et si avec du levain, on pouvait faire autre chose que du pain ? Dans des brioches ou des cookies, ou bien de manière encore plus inattendue dans un soda ou une glace. Au-delà de son pouvoir levant, c'est un réel exhausteur de goût, de moelleux et de fondant. »

 

Valérie Zanon était également une des invitées de Clémence Delavit (photo ci-contre) lors d'une de ses récente émission
Le goût du monde sur RFI – consacrée à la fermentation et au levain – pour parler notamment de son dernier titre et du précédent Levain. À réécouter ici ou sur le site de RFI.


actu : presse

“Le Rire urbain” scotche “Paris Match”

Mis en ligne le 14/11/22 | #
 

Paris Match logo« L'art n'est jamais aussi attirant que lorsqu'il ne se prend pas au sérieux. ». Telle est la conclusion de l'article que l'hebdomadaire Paris Match (3/9 novembre) consacre au Rire urbain :

Le Rire urbain Paris Match

Autre présentation du livre de Sophie Pujas, celle du « quinzomadaire » (ou bimensuel) Le Monde des ados (2/16 novembre) illustrée par Seth et tirée du Rire urbain.

Le Rire urbain dans Le Monde des ados

Et le « webzine 100% culture » Baz'art qui exprime ses coups de cœur :
Baz'art logo« Les artistes qui nous ont le plus touché ou amusé :
– Levalet et ses gags lunaires ;
– Tous celles et ceux qui jouent sur les mots (Miss Tic, Madame, Petite Poissone, La Dactylo, Les murs ont des oreilles ...) ;
– Selor et son renard jaune ;
-– Miss Printed et son ironie teintée de vintage.
»


actu : presse

« Street art l'anonymat s'affiche »

Mis en ligne le 30/10/22 | #
 

C'est le titre de l'article de Valérie Robert publié dans l'hebdomadaire Version Fémina (31 octobre) qui a interrogé deux de nos autrices pour évoquer la question. Extraits : « Le street art (graffiti, pochoir, collage, fresque, mosaïque) s’exerce dans l'espace public, principalement sans autorisation. D’où, notamment, l’accessoire indispensable : le hoodie, le fameux sweat à capuche, pour ne pas être reconnu. “II y a d’ailleurs toujours eu une convention dans le graffiti de ne jamais montrer son visage ni dévoiler son nom, explique la journaliste Emmanuelle Dreyfus, qui consacre un livre à cet art clandestin (1). Mais il faut savoir que, jusqu'à la Renaissance, rester incognito était également de rigueur dans l’art”, ajoute-t-elle.  [...] De Banksy à Invader, en passant par Zevs ou même JR, l’art urbain a toujours masqué l’identité de ses maîtres mais aussi leur physique – seuls les galeristes et la Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques (ADAGP), qui gère en France les droits d’auteur, les connaissent. Normal, explique la galeriste et commissaire d'exposition Magda Danysz (2) : “L’anonymat a d’abord une fonction de protection par rapport à un acte illégal. Ce qui peut être pris aujourd’hui comme un gimmick ou une coquetterie artistique ne l’est pas du tout. Je me souviens de vernissages où la police débarquait pour repérer la tête des copains de l’artiste. Désormais, le jeu du chat et de la souris s’est un peu arrêté.” Emmanuelle Dreyfus affirme même que l’anonymat se perd avec la nouvelle génération qui chercherait davantage la notoriété, la visibilité. »

1- Auteure, avec Stéphanie Lemoine, de l’Art clandestin, Alternatives.
2-  Commissaire de l’exposition Capitale(s), à l'hôtel de ville de Paris, jusqu'au 11 février 2023, et auteure du catalogue éponyme, Alternatives (Capitale(s)).

actu : presse

“Graffiti Art” apprécie notre production

Mis en ligne le 22/10/22 | #
 

L'incontournable bimestriel Graffiti Art (octobre/novembre), le magazine de l'art contemporain urbain, fait référence à trois de nos ouvrages dans son numéro 66 :
Capitale(s) avec un entretien mené par une de nos autrice, Linda Mestaoui, « avec la galeriste Magda Danysz, commissaire de Pexposition et auteure – avec Élise Herszkowicz, Nicolas Laugero Lasserre et Marko93 – de l’ouvrage éponyme qui sortira le 13 octobre aux éditions Alternatives. » Extrait : « Paris s’est imposée à travers les décennies comme une des capitales incontournables et pérennes de l'Art Urbain. II y a un véritable ADN parisien. S’il est vrai que le terme de “Street Art” est récent (apparu vers 2007 dans les maisons de vente aux enchères), en France le terme d’“Art Urbain” englobe une histoire plus large. Le terme de “Street Art” permet cependant aujourd’hui de désigner et historiciser la pratique mais aussi de relater la constante vitalité du mouvement. Les nouveaux entrants ne peinent pas à repousser les limites. Ils le font tant par les dimensions de leurs réalisations, que permet dorénavant l’accès aux nacelles, que par les formes artistiques. Les espaces investis sont de plus en plus impressionnants et les démarches de plus en plus engagées et signifiantes. »
Guide du street art Lille Métropole. Maxime Delcourt écrit notamment : « En attendant que la tendance s’inverse, une certitude : se balader dans la métropole lilloise, c'est se confronter à plus de 600 fresques murales (réalisées par Yandy Graffer, Miss.Tic, Maya Hayuk, etc.) ; c'est arpenter un environnement situé au carrefour de plusieurs capitales du Street Art (Londres, Bruxelles, Paris) ; c'est découvrir des artistes qui, au-delà des loyers plus accessibles que dans d’autres villes françaises, semblent avoir trouvé ici un terrain de jeu pour affirmer leur style et leur singularité. “Il n’y a que trois villes françaises qui ont eu le droit à un bouquin focalisé sur leur scène Street Art, rappelle Julien Prouveur. Après Paris et Marseille, Lille est la troisième ville à avoir eu cet honneur (Street Art - Lille Métropole, aux éditions Alternatives, ndr) : cela prouve bien l’importance et la richesse de notre région au sein de l'Art Urbain hexagonal.” »
Le Rire ubain : « Banksy, Levalet, Madame, Ella & Pitr, Jace... Nombreux sont les artistes à masquer leur propos, souvent très engagés, derrière une mise en scène comique. Tout aussi nombreux sont ceux qui se jouent de la ville, d'un monument ou d'un panneau pour faire naître des situations cocasses, et tant mieux si celles-ci posent un regard différent sur l'environnement urbain. En 240 pages, {Sophie Pujas=>P} parvient à souligner la force de ces œuvres, qui cultivent l'ambiguité et optent pour une approche moins frontale, plus ludique. On comprend alors que le rire est souvent envisagé par les artistes comme une respiration, une arme de combat capable de nuancer un propos tout en lui permettant une plus large diffusion. »


actu : presse

“Le Rire urbain” et “Capitale(s)” « espaces d'évasion » (“Livres Hebdo”)

Mis en ligne le 17/10/22 | #
 

Le journal professionel Livres Hebdo, dans son numéro spécial d'octobre, propose sous la plume de Cécilia Lacour un dossier beaux livres titré Autour du monde. « Les éditeurs de beaux livres et de livres d'art poursuivent cet automne leur travail de Livres Hebdo logosensibilsation des lecteurs à l'urgence climatique. Ils leur offrent aussi des espaces d'évasion à travers le voyage, la gastronomie ou l'architecture » auxquels ont peut aussi rajouter... le street art. « L’invitation au voyage prend aussi la forme d’une balade au cœur du street-art. [...] Dans Le Rire urbain : quand le street art fait de l'humour (Alternatives), Sophie Pujas donne à découvrir les œuvres de trente artistes français et étrangers qui usent du détournement visuel pour faire naître des images et des situations cocasses sur les murs. La maison propose également le catalogue d’exposition Capitale(s) : 60 ans d’art urbain à Paris pour accompagner la rétrospective éponyme organisée à l’Hôtel de Ville de Paris (15 octobre 2022-11 février2023). »

Pour ce dernier titre lire aussi sa présentation dans Artistik Rézo.com.


 
archives - PRESSE :
> 2022 : nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2021 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2020 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - mars - fév. - janv.
> 2019 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2018 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2017 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - juin - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - fév. - janv.
> 2008 : oct. - mai - avril - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits