>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES ARCHIVES - 2023-11
 
actu : librairies

“Tribunes urbaines” : Chrixcel et une petite tribu de street artistes au Fluctuart

Mis en ligne le 28/11/23 | #
 

Tribunes urbaines au Fluctuart

Lieu magique du street art parisien, le Bookshop de Fluctuart accueille Chrixcel qui présente son Tribunes urbaines. Et notre autrice ne sera pas seule puisque Petite Poissone, Mahn Kloix, HeartCraft et Words by Wabisabi, tout.e.s présent.e.s dans son ouvrage, se feront un grand plaisir de le dédicacer avec elle.

Bookshop de Fluctuart
Pont des Invalides
2 port du Gros Caillou
75007 Paris
le samedi 2 décembre de 15 à 17 heures


actu : librairies

“Cuisine Sans Frontières”
sur France Culture

Mis en ligne le 25/11/23 | #
 

               

Ce dimanche 19 novembre, Sandrine Trigeassou, présidente et fondatrice de l'association Cuisine sans frontières, était une des trois invité.e.s de l'émission Les bonnes choses sur France Culture, animée par Caroline Broué, avec pour thème : cuisiner ensemble, est-ce faire société ? Elle y parle évidemment de l'ouvrage Cuisine Sans Frontières, en mentionnant cinq des quarante recettes figurant dans l'ouvrage. Sur le site de l'émission on peut trouver celle du roulé de pain lavash aux herbes et au fromage.
À (ré)écouter ici.

CSF sur France Culture 2


actu : librairies

Quentin Gassiat troisième : il signe son “Dico de l'art urbain” au Lavo//Matik

Mis en ligne le 22/11/23 | #
 

Quentin Gassiat au Lavo//Matik

Habitant.e.s de la région parisienne – ou gens de passage dans la capitale –, il vous reste une troisième chance de rencontrer Quentin Gassiat après ses précédentes dédicaces au Cabinet d'amateur et au Grand Jeu. Il aura le plaisir de présenter à nouveau son Dico de l'art urbain au Lavo//Matik, lieu mythique du street art de la capitale fondé par Benoît Maître en 2014. Et, cerise sur le gâteau, il sera accompagné pour l’évènement des street artistes Jakob Gautel, Jason Karaïndros, Ninin et Louyz présents dans son ouvrage.

Lavo//Matik
20 boulevard du Général d'Armée Jean Simon
75013 Paris
le samedi 25 novembre de 15 à 18 heures.


actu : librairies

La genèse de “Marseille envahit”
sur le site Marsactu.fr

Mis en ligne le 21/11/23 | #
 

« Il a à peine la trentaine mais vient de publier un livre qui a pour ambition de recenser 20 ans de graffiti marseillais. Recueil monstre d'entretiens et de photos, Marseille envahit avec un "t" vient de sortir chez Gallimard. Son auteur est du cru et offre une plongée dans un milieu à la fois obscur et rayonnant. » C'est ainsi que Marsactu logodébute le foisonnant et passionnant entretien que Théo Defendi, l'auteur de l'ouvrage, a accordé au site phocéen Marsactu.fr fondé en 2010 et racheté cinq ans plus tard par ses journalistes qui ont « fait le choix de renoncer à la publicité et aux subventions des collectivités locales » et qui ne vivent que de l'abonnement de leurs lecteurs.
Extrait : « Le paradoxe, c'est que ce livre est une sorte de bible de près de 400 pages et deux kilos, mais que tous les saints sont sous pseudos. Y compris Théo Defendi.  “En fait, moi, je parle pas dans ce bouquin, la seule chose que j'ai fait, c'est donner la parole aux acteurs, pour qu'ils racontent leurs anecdotes, leurs tranches de vie, leurs expériences, leurs souvenirs”, finit-il par lâcher devant son diabolo. Ainsi, pendant plusieurs années, il a amassé des photos, mené des entretiens, parcouru la ville et tenté de remonter le temps pour retrouver les graf' et leurs auteurs qui ont marqué Marseille. Une façon de donner une postérité à des œuvres par définition éphémères, et la plupart du temps illégales. Un travail de fourmi, d'obstiné, dans un milieu où la défiance est de rigueur. Un milieu, il faut le dire, dans lequel il traîne depuis des années. » Pour lire l'intégralité de la rencontre c'est ici.

                   Marseille envahit Billets de Miss Acacia

Autre présentation du livre, celle du toujours bien informé blog Les billets de Miss Acacia : « Quand on pense à Marseille, on évoque souvent sa bouillabaisse, son vieux port et son accent irrésistiblement chantant. Mais, avez-vous déjà pris le temps d’observer ses murs vibrant d’histoires ? L’empreinte indélébile du graffiti y est partout. Laissez-vous guider par le regard de Théo Defendi.
[...] Il y a deux décennies, l’ouvrage
La France d’en bas dévoilait la face brute du graffiti hexagonal. Aujourd’hui, Marseille envahit, publié aux Éditions Alternatives, se présente comme le prolongement de cette exploration, dévoilant la vibrante métropole du sud.
Depuis le tournant du millénaire, Marseille a évolué, se libérant des stéréotypes pour rayonner en tant que bastion de créativité. Le graffiti, reflet de cette transformation, s’expose fièrement au gré des pages, retraçant l’ardeur des artistes locaux pour leur art et leur ville.
» À lire en cliquant .

                             La Marseillaise 28 octobre 2023             Hebdo d'Occitanie 3 novembre 2023

La presse écrite “papier” n'est pas en reste puisque le quotidien La Marseillaise (28/29 octobre) et sa déclinaison L'hebdomadaire d'Occitanie (3/9 novembre) écrivent : « Envahit avec un T, parce que dans cette somme sur 20 ans de graffitis peints le long des rames de trains, des autoroutes, sur les murs de la cité phocéenne, “Marseille se propage avec sa culture, son parler, sa manière de se comporter, de s’habiller, d'être ”.
Qu’on aime ou qu’on déteste ces signatures graphiques, le travail de l’auteur, Théo Defendi, impose le respect. Au milieu de 2 500 photos, il donne la parole à ceux qui, bombe de peinture à la main, expriment coûte que coûte leur liberté. Les retrouver n’a pas dû être une mince affaire
. »


actu : librairies

“Tribunes urbaines” : « Quand les murs parlent, le monde écoute »

Mis en ligne le 15/11/23 | #
 

 

Deux blogs et une rencontre pour Tribunes urbaines :

                    Tribunes urbaines Miss Acacia

Les billets de Miss Acacia est un des top des blogs consacré à l'art urbain. Voici ce qu'elle écrit à propos de l'ouvrage: « Vous savez ce qu’on dit : “Si les murs pouvaient parler…” Eh bien, dans le monde de l’art urbain, ils le font. Des villes en ébullition aux ruelles silencieuses, les artistes urbains s’arment de bombes de peinture et de collages pour donner voix aux sans-voix. »
Pour lire, apprécier la suite et savourez sa très belle conclusion cliquez ici. Et comme toujours Miss Acacia termine par un morceau de musique, cette fois-ci elle a choisi Jeune et con de Damien Saez « artiste aux textes engagés

Tribunes urbaines blog Street Art Journal

Autre présentation, celle d'une autre blogguese qui suit depuis de longues années le street art, Roswita Guillemin notamment à travers son Street Art Journal. Extrait :
« Bien sûr, on fait facilement référence aux affiches politiques de Mai 68, aux luttes pour les droits civiques aux États-Unis, mais force est de constater que les artistes urbains ont investi les murs de la planète pour s'exprimer et rendre visibles leurs préoccupations sociales, politiques et environnementales. Ils sont devenus les porte-parole des luttes de notre société, mettant à jour les malaises et les injustices de nos sociétés. ». Cliquez pour savourer l'entièreté de son analyse.

Si vous demeurez en région parisienne, vous pouvez retrouver l'autrice de Tribunes urbaines à Montrouge. Chrixcel sera présente à “une journée longue-vue” organisée par le collectif et atelier d'artiste La Cale. Elle participera tout d'abord à une table ronde animée par Oriana Scaron sur le thème de l'art engagé avec le street artiste Jaëraymie – dont l'œuvre Distorsions est reproduite sur la couverture du livre – suivi d'une dédicace.
 
Association La Cale
6 bis rue du Colonel Gillon 92120 Montrouge
le samedi 18 novembre à partir de 17 h
Attention : le nombre de places pour participer à la table ronde est limité à 25

                              La Cale Montrouge

 


actu : librairies

Nos recettes qui font voyager

Mis en ligne le 13/11/23 | #
 

                  Cuisine d'ailleurs

Depuis que les éditions Alternatives se sont lancées dans les arts culinaires en 2009, il est apparu au fil des ans que notre curiosité pour les « cuisines du monde » ne s’est jamais démentie. Cela a débuté en 2012 avec un truculent titre que nous venons de republier Délices d’Afrique de l’autrice de la série à grand succès Aya de Yopougon Marguerite Abouet. Ses joyeuses recettes sont mises en valeur par les illustrations très colorées de Agnès Maupré dont le dessin ci-dessus est un superbe exemple. L’ouvrage sera vite suivi de Voyage au cœur de la cuisine de rue et de Recettes des 3 sœurs pour globe-trotteurs gourmets. Autre livre sur la « cuisine voyageuse », Cuisin’situ, celui de Caroline Lopez et Anthony Laguerre. La cuisine des hippies en Californie est proposée par Elsa Launay dans son Peace’n’Food. Deux sœurs jumelles avec À la table d’une famille chinoise de Éliane Cheung et À la table d’une famille tamoule de Jody Danasse. L’aliment de base le plus répandu au monde permet à Félicie Toczé et Aurélie Lamour d’offrir 50 recettes végétarienne d’ici et d’ailleurs (Riz). Cinquante autres recettes simples, saines et savoureuses sont à découvrir dans Cuisine healthy du monde entier de Soraya Aouidad et de la photographe Chiara Russo, alors que le fameux couple
« GK » David Frenkiel et Luise Vindahl ont ramené des recettes végétariennes du monde entier fruits de leur multiples voyages à travers la planète qu’ils partagent dans Green Kitchen. Passionnée elle aussi de déplacements lointains et de gastronomie exotique, Chloé Vasselin parcourt les rues de Paris à la recherche des petits restos qui la feront voyager qu’elle fait découvrir dans son Guide du Paris boui-boui joliment illustré par Sarah Velha. Et le tout dernier recueil que nous avons fait paraître dans cette série de recettes venues de tous les horizons s’intitule Cuisine Sans Frontières de l’association grenobloise au titre éponyme avec des photos de Pascale Cholette et des illustrations de Morgan Navarro.


actu : librairies

“Le Tour des matériaux d'une maison écologique” dans 3 revues d'architecture

Mis en ligne le 13/11/23 | #
 

Ideat couverture novembre 2023    Traits urbains novembre 2023 

Le Tour des matériaux d'une maison écologique a retenu l'attention de :
Ideat (hors série) de novembre : « Anatomies d'Architecture, la coopérative d’architectes qui signe cet ouvrage, est engagée dans un “autre” modèle de construction : réemploi de la brique, fondations en robinier, structure en douglas, isolation en chanvre, en terre, en châtaignier, en liège, en chêne recyclé... La coopérative va utiliser ces huit matériaux écologiques, qui représentent des pistes et des réponses face aux enjeux de notre époque, dans un chantier exemplaire qui pourra servir de base pour bien des projets à venir... »
Architecture intérieure (novembre/décembre) : « Écorénover une maison en ruine avec 0 % de béton, 0 % de plastique et presque 100 % de matériaux naturels provenant d’un rayon de moins de 100 km, voilà le défi que s'est lancé Anatomies d'Architecture, une coopérative créée par trois architectes et un anthropologue. Ce livre retrace l'aventure d’un chantier unique dont les héros sont les matériaux écologiques. »
Traits urbains (novembre/décembre) : « Après son Tour de France des maisons écologiques (2020), la coopérative Anatomies d’Architectures (Mathis Rager, Emmanuel Stern, Raphaël Waiter et Alice Mortamet) raconte un défi relevé à petite échelle. Nombreuses illustrations à l’appui, l’ouvrage détaille méthodes, coûts, modalités de mise en œuvre, faisant revivre des méthodes anciennes.
L’expérimentation n’est pas transférable au secteur économique du bâtiment ? Les auteurs s’inscrivent en faux : “construire avec des matériaux naturels locaux est possible, et ne doit pas rester une exception mais devenir la nouvelle norme au plus vite !”
».


actu : librairies

“Cuisine Sans Frontières” :
« une initiative essentielle » (LeMonde.fr),
« un ouvrage qui fait du bien » (“Amina”)

Mis en ligne le 12/11/23 | #
 

Le Monde.fr reprend trois recettes  « pour un dîner aux saveurs d'ailleurs » en présentant Cuisine Sans Frontières : « En 2015 naît à Grenoble l'association Cuisine sans frontières, qui soutient les personnes migrantes et favorise la rencontre des cultures autour des fourneaux. Dans le local-restaurant du quartier Saint-Bruno, des dizaines d'hommes et de femmes originaires d'Albanie, du Cameroun, du Liban, du Maroc ou du Nigeria viennent faire découvrir leurs recettes LeMonde.fr logo traditionnelles, mais aussi progresser en français et se former à un CAP restauration.L'association distribue des repas lors de maraudes, organise des ateliers de cuisine et vend des plats cuisinés à emporter ou façon traiteur. Une initiative essentielle que l'ouvrage Cuisine Sans Frontières (éd. Alternatives, 144 pages, 18 euros) vient mettre en lumière, en publiant une quarantaine de recettes du Maghreb, du Congo, d'Afrique de l'Ouest, du Caucase et d'ailleurs. Un livre de cuisine, certes, mais qui dit aussi la solidarité, les difficultés de l'exil et de l'insertion, et l'espoir retrouvé derrière les fourneaux. » Lire ici l'article dans sa totalité.

Autre référence, celle du mensuel Amina (novembre), « le magazine des femmes africaines et antillaises »  :

                                    CSF dans Amina


actu : librairies

Chrixcel signe son “Tribunes urbaines”
au Lavo///Matik

Mis en ligne le 07/11/23 | #
 

Tribunes urbaines au Lavo///Matik

Première rencontre/dédicace pour Chrixcel qui présente son tout dernier ouvrage intitulé Tribunes urbaines au Lavo///Matik, galerie d'art, lieu d'exposition, boutique et librairie qui est devenue une référence en matière de street art. Venez nombreuses et nombreux dans cet endroit chaleureux pour échanger avec notre autrice sur les « murs de la revendication ».

Lavo///Matik
20 boulevard du Général d'armée Jean Simon
75013 Paris
le samedi 11 novembre à partir de 15 heures.


actu : librairies

« Faire le mur » avec “Tribunes urbaines”

Mis en ligne le 05/11/23 | #
 

Présentation colorée – le visuel est signé par le Collectif Douceur Extrême, Paris 2020 – pour Tribunes urbaines proposée par Marie François dans le mensuel Avantages de novembre :

              Tribunes urbaines in Avantages

Le bimestriel Graffiti Art (octobre/novembre) a également chroniqué le livre de Chrixcel :
« Si les murs du monde entier n’ont pas attendu l’apparition de l’Art Urbain pour être des espaces privilégiés d’expression populaire, force est d'admettre que le processus s’est intensifié ces demières décennies. En France, il Grazffiti Art octobre 2023n'est pas rare de voir un graffiti détournant la figure de Marianne, tandis qu'un grand nombre d'œuvres récentes évoquent plus ou moins directement la guerre en Ukraine.
“Créer, c’est résister”, disait la regrettée Miss.Tic . Il suffit de parcourir les différents chapitres de cet ouvrage pour en avoir la confirmation “Quand la femme se rue”, “Queer art et baisers interdits”, “La caricature politique”...
Tout tend ici à rappeler que les “artivistes” n'omettent aucun sujet, persuadés d'être les porte-voix d'une époque en souffrance.
»


 
archives :
> 2024 : fév. - janv.
> 2023 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2022 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2021 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2020 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2019 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2018 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2017 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2008 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov. - oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits