>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES ARCHIVES - 2022-03
 
actu : divers

“Le Parisien”, “20 Minutes” etc. : c'est tout bon pour le “Guide du Paris boui-boui”

Mis en ligne le 29/03/22 | #
 

Une belle présentation pour le Guide du Paris boui-boui dansLe Parisien du 26/03/2022 Le Parisien du 26 mars. Philippe Baverel écrit notamment : « Boui-boui, vous avez dit boui-boui ? “J'ai beaucoup de tendresse pour ce mot désuet et péjoratif qui désigne des petits restos qui ne payent pas de mine et qui proposent, sur place ou à emporter, une cuisine familiale de qualité à petits prix”, déclare Chloé Vasselin, guide touristique passionnée de gastronomie exotique qui livre, en 142 pages remarquablement illustrées par Sarah Velha, plus de 120 adresses parisiennes classées par arrondissement. Comme autant d'invitations au voyage, défilent au fil de l'ouvrage toutes les cuisines du monde “préparées avec soin par des femmes et des hommes issus de l'immigration, qui travaillent avec passion àv nous régaler”, affirme l'autrice. Un annuaire très cosmopolite, à la fois détaillé et pratique, nourri de six ans de pérégrinations dans la capitale. »
Retrouvez l'article complet sur le site du journal.

                        Paris boui-boui dans Le Parisien

Autre référence au guide, celle de 20 Minutes du 18 mars :
« Un “Guide du Paris Boui-boui” pour voyager au coin de la rue.J'ai voulu partager toutes ces pépites que j'ai récoltées ces dernières années”, explique Chloé Vasselin, qui a publié jeudi son Guide du Paris boui-boui (éditions Alternatives), un20 Minutes 18/03/2022 recueil de 120 adresses de petits restos d'île-de-France. L'autrice a testé, plusieurs fois, toutes les adresses répertoriées. Elle n'a gardé que les bonnes cuisines, à petit prix (moins de 15 €), où l'accueil est cbaleureux. “Les bouis-bouis, on ne les trouve pas sur les grands boulevards, mais dans les petites rues parallèles”, explique-t-elle. On les découvre en flânant une après-midi ou en obercbant de quoi manger. L'autrice les préfère parce qu'ils sont modestes, rarement récents, avec un service sans prétention. “Quand je me rends cbez les tenanciers des bouis-bouis, c'est un peu comme s'ils m'avaient invitée cbez eux”, confie Cbloé Vasselin. »
En cliquant sur le site Web du quotidien, Mathilde Desgranges vous en dit un peu plus sur le livre : 20minutes.fr.

Un autre site a chroniqué ce même titre, le jeune magazine en ligne (ils ont commencé en septembre 2021) Zenchef dans lequel Aude Lemoine écrit en préambule : « Munie de son carnet, Chloé Vasselin a écumé plus de 200 adresses pour en sélectionner une Zenchef logocentaine, la crème de la crème des bouis-bouis, qu’elle présente dans son guide. Le voyage a toujours eu une place importante dans sa vie, pour les aventures et les rencontres qu’on peut y faire. Sentiment qu’elle retrouve, quand elle franchit le pas d’une gargote à Paris. Sa définition du bouiboui : une petite adresse modeste et singulière, où on se régale d’une cuisine simple, bonne, servie sans chichi par une figure du quartier, un(e) expatrié(e) et qui sent bon le voyage. Elle apprécie la singularité de chaque adresse, le fait de ne pas savoir ou cela va mener, l’impression du temps qui s’arrête. À ses yeux, les propriétaires de ces établissements sont des petits héros du quotidien, des personnages venus de loin, avec une cuisine d’exil et des produits difficiles à trouver. Les bouis-bouis sont résilients, et même résistants… à la pandémie, à la mode, au diktat, aux impératifs esthétiques beau ! Avec ce guide parisien, Chloé les réhabilite et les met en lumière. »


actu : divers

Venez rencontrer Chloé Vasselin qui dédicace son “Guide du Paris boui-boui” chez Les Nouveautés

Mis en ligne le 23/03/22 | #
 

Non, non ce n'est pas un poisson d'avril ! Ce 1er avril, la librairie Les Nouveautés accueille bien Chloé Vasselin . Non seulement cette dernière se fera un plaisir de vous faire découvrir des bonnes adresses pour apprécier à peu de frais des recettes du monde entier dans la capitale mais ce sera également l'occasion de partager un verre autour de son Guide du Paris boui-boui !

Les Nouveautés
45 bis rue du Faubourg-du-Temple
75010 Paris
Tél. : 01 72 34 66 03
le vendredi 1er avril de 17 à 20 h.


                         

 


actu : divers

“Et vogue l'architecture” : « Des solutions innovantes » (“L'Obs”)

Mis en ligne le 20/03/22 | #
 

                        Et vogue l'architecture dans L'Obs

L'Obs (10/16 mars) consacre un dossier fourni à l'architecture et l'eau. Dorane Vignando écrit à propos de l'exposition dont Et vogue l'architecture est le catalogue :
« La 8e édition de l’exposition “Mini Maousse. Et vogue l’architecture !”(1), présentée à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, met en lumière des solutions innovantes – mais minimalistes ! – conçues par des jeunes créateurs et étudiants en architecture qui ont planché sur le thème : inventer une “aquabane” sur un îlot de moins de 50 mètres carrés. “Entre deux rives, sur un fleuve, une rivière, un lac, une baie, il s’agissait de concevoir un micro territoire portant des valeurs écologiques interrogeant notre devenir par l’intermédiaire d’objets militants, manifestes, qui alertent de l’urgence”, précise Fiona Meadows, commissaire de l’exposition [et auteure du livre-catalogue].
La trentaine de travaux sélectionnés et présentés sont aussi variés que les problèmes environnementaux qu’ils dénoncent ou veulent réparer, sans être pour autant de simples manifestes. »
Vous pouvez retrouver l'article complet sur le site du journal.

(1) « Mini Maousse 8. Et vogue l'architecture. Projets flottants à l'ère du changement climatique ». Du 10 mars au 11 juillet 2022 à la Cité de l'Architecture & du Patrimoine, Paris-16e. Catalogue (Ed. Alternatives)

Autre présentation, celle du trimestriel (janvier/mars) Archiscopie : « Consacrée à Et vogue l'architecture dans Archiscopiel’eau, la 8e édition de Mini Maousse concours de micro-architecture organisé par la Cité de l’architecture et du patrimoine (CAPa) – a invité les étudiants d’écoles d’architecture, de design, d’ingénierie, d’art et de paysage à concevoir des cabanes aquatiques ou “aquabanes” qui, à l’ère de l’Anthropocène, interrogent le devenir de l'humanité tout en invitant à la convivialité, à la poésie, à la méditation, à la rêverie. L’ouvrage présente les différentes phases du concours (dont l’atelier à l’École supérieure du bois de Nantes pour les 30 équipes sélectionnées) ainsi qu’un panorama de projets inspirants à travers le monde et les points de vue des membres du jury, dont les architectes Jacques Rougerie et Philippe Rahm. »


actu : divers

“Super chanvre & CBD” : « pour faire rimer santé et gourmandise ! »

Mis en ligne le 20/03/22 | #
 

Voici la présentation de Super chanvre & CBD du trimestriel Vivre avec les plantes (avril/juin) :

                  Super chanvre & CBD dans Vivre avec les plantes


actu : divers

« Quand la capitale se met au vert »...

Mis en ligne le 20/03/22 | #
 

Guide Paris nature dans Maxi

 

... tel est le titre de la présentation du
Guide Paris nature
dans le hors-série
de la revue Maxi (mars-mai) :
« Les auteures ont balisé 7 itinéraires dans Paris
– parcs et jardins publics, mais aussi lieux secrets,
rues végétalisées, espaces partagés – pour des escapades
nature et un dépaysement garanti en pleine ville.
»


actu : divers

France bleu séduit par “Ensemble pour le droit des femmes” et notre collection Manifestô

Mis en ligne le 11/03/22 | #
 

 France bleu Le Mag Loisirs Week-end

Frédérique Le Teurnier met en avant Ensemble pour le droit des femmes lors de l'émission Le Mag Loisirs Week-end sur France bleu : « Une belle prise de conscience » et souligne la qualité de notre collection Manifestô ( et non « Méphisto » comme le dit avec humour dans un lapsus diabolique Laurent Petitguillaume !) « très bien faite ». À écouter ici (de 17'15" à 18'35").

La revue professionelle Biblioteca Magazine (mars) a aussi présenté le livre de Guila Clara Kesous et Isabelle Rome :

                        Ensemble pour le droit des femmes Bibloteca magazine


actu : divers

“Légumes lacto-fermentés” : « Bon, sain et beau à la fois ! »

Mis en ligne le 08/03/22 | #
 

Le quotidien L'Alsace du 19 février fait une belle présentation de Légumes lacto-fermentés sous le titre “Tout est bon dans la lacto-fermentation” expliquant qu'en
« Alsace, on connaît bien ce procédé, utilisé pour transformer les choux de nos champs en choucroute prête à consommer. Mais il existe une multitude de possibilités avec d’autres légumes et ce, tout au long de l’année et des saisons : oignons, radis, carottes, poireaux, tomates, poivrons et piments, ail, céleri, etc. ». Avant de présenter ainsi le livre de Marie-Claire Frédéric :

              


actu : divers

“L'Œil” voit d'un bon œil “Une street histoire de l'art” et “Street art contexte(s)”

Mis en ligne le 08/03/22 | #
 

Dans son numéro de mars, le mensuel L'Œil consacre un dossier “Autour de l'art urbain”. La journaliste Stéphanie Lemoine – auteure Alternatives – a choisi deux ouvrages récents de notre production :
Une street histoire de l'art :

          

Street art contexte(s) - Nouvel opus : « Fondateur de l'association Art en ville, Olivier Landes pratique l'art urbain “de l'intérieur” en tant que directeur artistique, commissaire d'expositions et membre de la Fédération française de l'art urbain. Paru à l'automne 2021, Streetart contexte(s) est la seconde version d'un ouvrage du même nom, publié il y a quatre ans chez Alternatives. D'un livre à l'autre, l’auteur a manifestement parcouru un bout de chemin et aiguisé son regard sur les pratiques qu'il accompagne. Dans ce nouvel opus à l'iconographie très riche et à la mise en page soignée, l'auteur analyse la façon dont les street artists interagissent avec leur environnement selon deux axes : les jeux avec l’architecture, la matérialité des murs ou le paysage, et les enjeux sociaux et politiques soulevés par leurs interventions. Ainsi, chacune des 140 œuvres examinées au fil des pages propose un éclairage sur l'artiste, l'œuvre et sa position. Histoire de rappeler que le street art n'est pas simple producteur d'images, mais aussi créateur de situations. »


 
archives :
> 2022 : nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2021 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2020 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2019 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2018 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2017 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2008 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov. - oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits