Rue Gaisnbourg
Ouvrage des archives d'Alternatives

 


>> 1998 >> Les archives d'Alternatives
 

Rue Gaisnbourg

Ici cogitait une âme slave
 

Jean-Claude Maillard

Jean-Claude Maillard rencontre Serge Gainsbourg pour la première fois en avril 1979 ; celui-ci lui montre fièrement le mur de sa maison, rue Verneuil, dans le très chic septième arrondissement de Paris, où quelques fans ont gravé des messages en hommage à leur idole : « Mon livre d’or, p’tit gars… ». D’autres rencontres suivent, au cours desquelles le mur ne cesse de se couvrir d’inscriptions. Mais ce n’est qu’en 1991, à la mort du chanteur, que Maillard décide de photographier, jour après jour, ce mur qui reçoit quotidiennement de nouveaux messages, de nouveaux graffitis et déclarations d’amour pour l’Homme à la tête de choux. Sept ans après, il nous présente le résultat, un tableau vivant et collectif.

 

Parution : septembre 1998
128 pages en quadri,
broché avec rabats, 26 x 27 cm
Prix : 195 F

ISBN : 2 86227 166 7



> Consultez les archives - par titre - par année : 1975 - 1976 - 1977 - 1978 - 1979 - 1980 - 1981 - 1982 - 1983 - 1984 - 1985 - 1986 - 1987 - 1988 - 1989 - 1990 - 1991 - 1992 - 1993 - 1994 - 1995 - 1996 - 1997 - 1998 ] - 1999 - 2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 - 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2012 - 2013

> La petite histoire des éditions Alternatives en 1998

Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits