Ouvrage des archives d'Alternatives !

 


>> 2005
 

Homme qui racontait
des histoires (L')

Gravures du Sertão brésilien
 

Reprenant en partie l’histoire, les croyances et les révoltes du Sertão, territoire immense et isolé de l’intérieur des terres du “mythique” Nordeste brésilien, les gravures sur bois présentées dans ce livre se placent au cœur de la transmission du langage poétique et graphique, populaire et original. Le cordel, petit journal poétique lu et vendu par son auteur dans les foires villageoises, devient l’expression du langage populaire. Cette littérature de colportage a pour principale fonction d’informer et de distraire une population disséminée et peu instruite, qui vit dans la hantise de l’exode vers la ville et se rattache à la terre, parle aux arbres et s’invente des histoires en vers pour mieux les retenir. Le poète-conteur devient alors imprimeur, xylograveur et diffuseur de ses propres récits. J. Borges, 67 ans est l’un de ces artistes-artisans. Autodidacte et intarissable conteur, il perpétue avec ses fils la gravure populaire. Un témoignage, drôle, naïf ou émouvant, sur la mémoire du Sertão.

 

 

Parution : 20 octobre 2005
144 pages en quadri, 20 x 22 cm
Prix : 25 €

ISBN : 2 86227 466 6

Voir quelques pages :

  • homme qui racontait  des histoires (l')
  • homme qui racontait  des histoires (l')
  • homme qui racontait  des histoires (l')
  • homme qui racontait  des histoires (l')
  • homme qui racontait  des histoires (l')
  • homme qui racontait  des histoires (l')
  • homme qui racontait  des histoires (l')
  • homme qui racontait  des histoires (l')
  • homme qui racontait  des histoires (l')
  • homme qui racontait  des histoires (l')
  • homme qui racontait  des histoires (l')

(visionner et télécharger en cliquant sur les vignettes)


Mots-clés : Amériques, Carnets de voyage, Voyages

Voir aussi

Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits