La petite histoire : 1995

 

LE GRAND BOULEVERSEMENT

Les difficultés d’Alternatives ne sont rien par rapport aux difficultés des éditions Syros ou même des éditions de La Découverte. Les couloirs de l’immeuble bruissent de rumeurs alarmantes sur l’état du holding (voir l'année 1993). On entend parler de pertes exceptionnelles, de restructuration, de licenciements. Des assemblées générales du personnel, sans beaucoup d’informations, tentent de comprendre la situation. Un audit général est commandé par la direction du holding et, suite à l’annonce de résultats catastrophiques, des mesures énergiques sont prises dès le mois d’avril : licenciements du directeur de Syros et d’une partie du personnel, licenciements à la Découverte, et la suppression pure et simple d’Alternatives avec licenciement de ses trois salariés. La nouvelle est un peu brutale pour nous et tout laisse à penser qu’il s’agit surtout de faire plaisir aux actionnaires en prenant des décisions spectaculaires. Pour notre part, nous croyons toujours dans l’avenir de notre maison d’édition, nous avons des bouquins à terminer, des contrats à honorer et nous décidons rapidement de poursuivre notre activité sous d’autre cieux. O.K. pour se faire licencier, mais nous demandons à repartir avec l’outil de travail, apporté en 87 à Syros. Persuadés qu’Alternatives n’a aucun avenir, les dirigeants sont trop contents de nous revendre l’ensemble… huit fois plus cher que le prix d’achat ! Où trouver l’argent ? Où trouver un nouveau local ? Notre sauveur s’appelle M. Hazan, imprimeur de nombreux de nos bouquins (voir l'année 1983, fin de l'article), qui s’apprête à cesser ses activités. Il se propose, outre de nous loger dans ses bureaux, de racheter la maison d’édition, à charge pour nous de nous engager à racheter son entreprise quand il décidera de vendre. Le montage, un peu improvisé, repose entièrement sur la confiance et la nécessité, mais fonctionnera parfaitement. Les éditions Alternatives ne connaîtront pas un jour d’interruption et, dès le mois de juin, nous nous installons au 10 rue de Pontoise, dans le prestigieux cinquième arrondissement de Paris, l'un des quartiers des éditeurs...

capo-chichi
De gauche à droite : Christelle Capo-Chichi, notre toute nouvelle attachée de presse, Michel Barret, coauteur (photographe) des Îles d'Île-de-France, Gérard Aimé et Anne-Laure Thieblemont, l'autre auteur du même titre.

La production aura naturellement un peu à souffrir de ces mouvements de foule et nous ne publierons guère plus d’une quinzaine d’ouvrages en cette année 1995. Quelques titres de la collection Collector’s (Les chewing gum, Les Pin Up et Les plaques émaillées, un beau livre de photos sur les Îles d’Île-de-France, la traduction d’un bouquin anglais sur les styles vestimentaires Looks d’enfer, de Ted Polhemus, ainsi qu’un livre de photos sur l’évolution de l’image de la femme au cours du XXe siècle : Belles et rebelles.

=> Voir nos archives de l'année 1995


 

 < 1994 
 La petite histoire 
 1996 > 
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits