>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES DERNIERS
 
actu : web

Streep, streep, streep triple hourra ! (bis)

Mis en ligne le 11/11/18 | #
 

L'excellent site streep.fr a particulièrement apprécié nos nouveautés street art, avec pour chaque présentation, une réflexion fouillée des ouvrages. Après avoir (bien) parlé de l'ouvrage de Nath' Oxygène et Brigitte Silhol (voir Streep, streep, streep, hourra ! pour “Street art Europe & graffiti” ), trois autres titres ont été mis en avant :

Le Bestiaire fantastique du street art est « un livre subtil sur nos amis les bêtes. [...] Cette parution a le mérite de développer un sujet très populaire dans l’imagination artistique. La mise en page a du sens, tout comme les textes. Il ne s’agit pas d’un ouvrage photographique sans réel fond, hélas très en vogue actuellement. Ici les écrits sont réfléchis et on prend plaisir à tourner les pages. » C'est ici pour pour profiter entièrement de l'article ilustré.

Graffeuses. « L’atout principal du livre vient de ce côté humain dont la narration est particulièrement intéressante : ce sont les graffeuses elles-mêmes qui racontent leur expérience. » À découvrir .

Green Art » est d’abord un bel objet. Une couverture cartonnée à la photographie élégante de l’artiste français Philippe Echaroux réalisée lors de son voyage au cœur de la forêt amazonienne, des clichés esthétiques venant des artistes eux-mêmes et une mise en page efficace, classée en quatre chapitres. » Le plus.

Bestiaire streep.fr  Street art Europe streep.fr

Graffeuses streep.fr  GreeenArt streep.fr

 


actu : web

Streep, streep, streep, hourra !
pour “Street art Europe & graffiti”

Mis en ligne le 22/10/18 | #
 

Streep Street art Europe & graffiti

Streep, le site « media digital de l'art urbain contemporain » a craqué pour Street art Europe & graffit : « On aimera particulièrement l'aspect humble et syntaxique du livre [...] La couverture est particulièremet esthétique [...] Un bel ouvrage que l'on prendra plaisir à feuilleter. ». La présentation complète est à déguster ici.


actu : web

“Habiter les toits” : un portfolio sur le site
de “We demain”

Mis en ligne le 21/10/18 | #
 

Habiter les toits We demain le site

Habiter demain avait déjà eu droit à une mention (“Habiter les toits” est archi perché) dans la version papier de ce bimestriel passionné par les expériences de pointe tournées vers le futurqu'est We Demain.  Leur site Internet a pu développer une analyse plus fouillée du livre d'Olivier Darmon à travers un portfolio rassemblant dix des projets du livre. C'est à consulter ici.

 


actu : web

“Graffeuses” en vedette sur la Toile et
dans “Respect magazine”

Mis en ligne le 30/06/18 | #
 

Plusieurs sites ont aimé Graffeuses, interviewant longuement leurs deux auteures Élise Clerc et Audrey Derquenne :

Les Inrocks.com : Margot Cherrid introduit ainsi son texte « Pour réaliser “Graffeuses"” ouvrage publié en mai dernier, Élise Clerc est partie à la rencontre de
47 artistes qui exercent ou ont exercé le graffiti entre 1980 et aujourd’hui. Avec sa coautrice Audrey Derquenne, elle dresse un portrait hétérogène et touchant de cette discipline
urbaine.
» La suite est à lire ici.

Graffeuses Inrockuptibles .com

Vice.com : « Elles posent leurs blazes partout en France et secouent l'espace urbain. Rencontre avec ces graffeuses qui combattent les clichés. Dans le monde merveilleux des clichés, le graffiti serait un univers underground et contre-culturel réservé aux hommes qui, capuche sur la tête, poseraient leurs blazes sur les murs et les trains. L’ouvrage Graffeuses est là pour rappeler que les femmes aussi manient la bombe. Et même plutôt bien » écrit Louis Dabir avant sa rencontre avec les deux auteures. Son article complet est à suivre sur ce lien.

Vice.com Graffeuses

Cheek magazine.fr reprend l'article de Margot Cherrid publié plus haut : « “Les compliments qu’on reçoit des hommes sonnent comme des faveurs, ou de la galanterie. On connaît toutes cette rengaine ‘pas mal pour une fille’, qui est à mon sens frustrante car tu ne sais pas quelle réaction ta pièce aurait suscitée si elle avait été anonyme. Depuis 2001, Shay tagge les murs de Paris avec ses bombes de peinture.
À 32 ans, elle a accepté de raconter son histoire, d’expliquer ses motivations, de décrire son style et sa vision du graff dans
Graffeuses un bel ouvrage en librairies depuis début mai. ».

                Cheel Magazine.fr Graffeuses

Sur un support papier cette fois-ci, Mounir Belhidaoui propose également un long entretien avec Élise Clerc et Audrey Derquenne dans Respect Mag. Extrait : « Ce qui ressort du livre aussi, c'est que beaucoup de graffeuses ont du mal à concilier leur vie personnelle et leur passion pour le graff...
E.C. : Oui. Il y en a qui ont choisi de ne pas avoir d'enfant et de continuer leur carrière, il y en a qui font une pause pendant leur maternité. Cela dépend des femmes, c'est différent selon les parcours. Personnellement, je ne me vois plus prendre les risques que j'ai pu prendre avant, parce que j'ai des enfants.
»

               Respect magazine Graffeuses


actu : web

“Zéro sucre” sur Femina.fr

Mis en ligne le 23/05/18 | #
 

Femina logoTrois recettes de desserts au chocolat tirées de
Zéro sucre sur Femina.fr : Géraldine Olivo, l'auteure
de l'ouvrage, « manie à la façon d'un alchimiste fruits, épices et laits végétaux au goût naturellement sucré. » Cliquer sur ce lien.


actu : web

“Gratte-ciel”, « ce passionnant guide grand public » selon L'Agora des Arts.fr

Mis en ligne le 19/03/18 | #
 

Très intéressante analyse de Catherine Rigollet à découvrir sur le site L'Agora des  Arts.fr qui, à propos de Gratte-ciel, écrit ceci au tout début de son texte : « Vous ne trouverez aucun gratte-ciel français dans ces 45 défis L'Agora des Arts.fr logoarchitecturaux de New York à Dubaï. Si l’Europe n’est pourtant pas absente de cette course au gigantisme, c’est essentiellement en Amérique du Nord et surtout en Asie et au Moyen-Orient que la compétition se joue, avec comme dernier record à battre : le Burj Khalifa de Dubaï :
828 mètres. Soit le double du légendaire Empire State Building construit en 1931.
»


 
archives - WEB :
> 2018 : nov. - oct. - juin - mai - mars - janv.
> 2017 : déc. - nov. - juin - avril - mars - fév.
> 2016 : déc. - nov. - mai - avril - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - sept. - juin - fév.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - juin - mai - fév. - janv.
> 2013 : déc. - juil. - juin - mai - avril - mars
> 2012 : déc. - juil. - juin - avril - fév.
> 2011 : déc. - nov. - juil. - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : nov. - oct. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juin - mai
> 2008 : juin - janv.
> 2007 : nov. - oct. - avril
> 2006 : oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits